«

»

Sep 29

Le Chaykh Al-‘Azzami explique la parole de l’Imam Malik sur l’istiwa de Allah

Fourqan al-Qour'an - Al-Qouda'i Al-'Azzami   al-'azzami - istiwa imam Malik - innovateur

Dans son livre «Fourqanou l-Qour-an», concernant la parole « fauteur d’innovation » [صاحب بدعة] adressé par l’Imam Malik à cet homme qui lui avait demandé « comment est l’istiwa de Allah », le Chaykh Al-Qouda’i Al-’Azzami explique en disant :

« [عن قول مالك لذاك الرجل “صاحب بدعة” : ] لأن سؤاله عن كيفية الاستواء يدل على أنه فهم الاستواء على معناه الظاهر الحسي الذي هو من قبيل تمكن جسم على جسم واستقراره عليه، وإنما شك في كيفية هذا الاستقرار. فسأل عنها، وهذا هو التشبيه بعينه الذي أشار إليه الإمام بالبدعة »

 « Parce que sa question sur le comment de l’istiwa indique qu’il a compris l’istiwa selon son sens apparent, physique, qui relève de l’emprise d’un corps sur un autre et de son établissement dessus, et qu’il n’a fait que douter sur le comment de cet établissement. Il a donc demandé à son sujet. Et c’est exactement cela l’assimilation (tachbih) que l’Imam Malik a pointé comme étant une innovation (bid’ah)»

Informations utiles :

– Le Mouhaddith, le Faqih (spécialiste de la jurisprudence), le Chaykh Salamah Al-Qouda’i Al-’Azzami Ach-Chafi’i est décédé en 1376 de l’Hégire (Rahimahoullah). Il faisait parti des savants de l’Université Islamique Al-Azhar d’Egypte.

– Ici, lors de l’explication de l’histoire de l’homme qui a osé demander à l’Imam Malik « comment est l’istiwa de Allah ? », il dit que justement si l’Imam Malik a dit à cet homme qu’il est un mauvais innovateur et qu’il l’a fait sortir, c’est que la question de cet homme relevait de l’innovation blâmable. En effet, le fait qu’il ait demandé « comment ? » au sujet de l’istiwa de Allah cela est une mauvaise innovation.

– Le comment : c’est ce par quoi on décrit les créatures, c’est-à-dire les dimensions, le début, la fin, la couleur, l’endroit, la direction, la forme, la position assise, la proximité, le mouvement, le déplacement, le changement et tout ce qui fait partie des attributs des créatures. Allah est exempt de tout cela.

– L’Imam Malik a dit clairement que le comment au sujet de l’istiwa de Allah est inconcevable, c’est-à-dire que c’est un istiwa sans comment (bila kayf). En effet, l’Imam Malik n’a pas accepté que l’on demande « comment ? » au sujet de l’istiwa de Allah. Ceci nous confirme donc que l’istiwa de Allah n’est pas une position assise, ni un établissement, ni une installation, ni une élévation spatiale ni aucun autres sens qui font partie des attributs des créatures et qui sont concerné par le « comment » [kayf].

– L’Imam Malik a dit également : « l’istiwa n’est pas inconnu » (al-istiwa ghayrou majhoul) c’est-à-dire que l’istiwa est connu car il est rapporté dans le Qour-an, puis il a dit : « le comment n’est pas concevable »(al-kayf minhou ghayrou ma’qoul) c’est-à-dire que le comment est exclu, impossible à Son sujet, à savoir que l’istiwa dans le sens du comment, c’est-à-dire de l’attitude comme la position assise, n’est pas concevable : la raison ne l’accepte pas puisqu’il fait partie des caractéristiques des créatures. En effet, la position assise n’est valable que pour un être qui a des membres, c’est-à-dire un postérieur et des genoux, gloire à Allah Qui est exempté de tout cela.

– Nous voyons également que le Chaykh Al-‘Azzami confirme que l’istiwa de Allah ne doit pas être compris au sens apparent et que par conséquent, l’istiwa de Allah n’est pas un établissement.

– Vous pouvez retrouver la citation intégrale de l’Imam Malik :

Selon la version de Al-Bayhaqi : ici

Selon la version de Al-Qayrawani : ici

– Retrouvez d’autres articles concernant l’istiwa de Allah : ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vérification anti spam *