«

»

Juil 30

Le Chaykh ‘Abdou l-Lah Al-Harari explique l’Istiwa de Allah

sirat al-moustaqim - Al-Harari Al-Habachi   tafsir ayah ar-rahman ala arch istawa - chaykh abdoullah al harari al habachi

Dans son livre “As-Siratou l-Moustaqim”, le Chaykh ‘Abdoul-Lah Al-Harari a dit :

« L’exégèse de la ‘ayah : {الرَّحْمَنُ عَلَى الْعَرْشِ اسْتَوَى} (Ar-Rahmanou ‘ala l-‘archi stawa) : 

Il est un devoir de faire l’exégèse de cette ‘ayah dans un sens autre que celui de l’établissement (al-istiqrar), de la position assise (al-joulouss) ou de ce qui est de cet ordre. Celui qui croit une telle chose est devenu mécréant. Il est donc un devoir de s’abstenir de retenir le sens apparent –  qui vient communément à l’esprit – et l’on retient au contraire une sémantique compatible avec la raison.

Par conséquent, on retient pour le terme « istawa » le sens de « al-qahr » (la domination). En effet, dans la langue des arabes, on dit ” إِسْتَوَى فُلاَنٌ عَلَى الْمَمَالِك ” (istawa foulanoun ‘ala l-mamalik) « Untel a dominé les royaumes » , lorsqu’il a pris les rênes du pouvoir et a fait peser son joug sur les gens, comme le dit le poète :  “قَدِ اسْتَوَى بِشْرٌ عَلَى الْعِرَاقِ مِنْ غَيْرِ سَيْفٍ وَدَمٍ مُهْرَاقٍ” (Qadi stawa Bichroun ‘ala l-‘Iraqi min ghayri sayfin wa damin mouhraqi) ce qui a pour sens  : « Bichr a dominé l’Irak assurément sans tirer d’épée ni faire couler de sang ».

L’intérêt de spécifier le Trône en le citant dans la ‘ayah, c’est parce qu’il est la plus grande des créatures de Allah ta’ala ; ainsi, on apprend que la domination de Allah concerne ce qui est plus petit que le trône à plus forte raison. L’Imam ‘Ali a dit : « Allah ta’ala a créé le Trône par manifestation de Sa toute-puissance et ne l’a pas pris comme endroit pour Lui-même ». Ceci a été rapporté par l’Imam, le Mouhaddith, faqih et linguiste, Abou Mansour At-Tamimi dans son livre At-Tabsirah.

On peut dire aussi « istiwa’ » d’un  istiwa’ que Lui sait, tout en L’exemptant de l’istiwa’ des créatures tel que la position assise et l’établissement.

Sachez aussi qu’il est un devoir de mettre en garde contre ces gens qui considèrent possible le fait de s’asseoir et de s’établir sur le Trône concernant Allah, eux qui expliquent Sa parole ta’ala : { الرَّحْمَنُ عَلَى الْعَرْشِ اسْتَوَى } (Ar-Rahmanou ‘ala l-‘archi stawa) par la position assise ou par le face à face par au-dessus, eux qui prétendent « qu’on ne peut concevoir l’existence d’un être que dans un endroit », leur argumentation est invalide. Eux qui prétendent aussi que la parole des gens du Salaf : «istawa sans comment» serait en accord avec leur croyance, Ils n’ont pas su que le comment que les gens du Salaf ont nié, c’est justement la position assise, l’établissement, la localisation dans un endroit, le face à face avec un corps ainsi que touts les aspects physiques ou moraux tels que le mouvement, l’immobilité et l’humeur.

[Puis il continue en citant la longue réfutation de l’Imam Al-Qouchayri en réplique aux anthropomorphistes] »

Informations utiles :

– Al-‘Allamah (référence), l’Imam, le Mouhaddith (transmetteur du hadith), le Faqih (spécialiste de la jurisprudence), le Chaykh ‘Abdoul-Lah Al-Harari Ach-Chafi’i Ach-Chaybi Al-‘Abdari connu sous le nom de Al-Habachi est décédé en 1429 de l’Hégire (rahimahou l-Lah). Il était un grand défenseur de la croyance de Ahlou s-Sounnah.

-De nombreux savants et responsables d’institutions islamiques ont fait son éloge. Parmi eux :

Le Président de l’Université et de l’Institut islamique “Az-Ziyadah” à Jakarta en Indonésie, Habib Al-Miçawi, a dit : « J’ai pris connaissance des livres du Mouhaddith, le Chaykh respectable ‘Abdoul-Lah Al-Harari Ach-Chaybi, que Allah le préserve, surtout les livres “Al-Maqalatou s-Sounniyyah” et “Sarihou l-Bayan”, j’ai trouvé en lui un savant, un jurisconsulte, versé dans la science et le Hadith, je témoigne qu’il est unique à son époque et son ère et qu’il est le Moujaddid de ce siècle ». (C’est-à-dire celui qui revitalise la science de la religion).

Le Chaykh ‘Abdou r-Rahman Kanj Koya Tankal Al-Boukhari, le Juge de la province de “Yalal”, doyen de la faculté “As-Sayyid Madani” et guide de l’Association des savants de Ahlou-s-Sounnah wal-Jama’ah dans l’ensemble de l’Inde : « J’ai été très heureux de connaître le Chaykh ‘Abdou l-Lah Al-Harari au travers de ses ouvrages et de ses disciples. Ainsi, j’ai pu me rendre compte personnellement de l’éminence de cet homme ; j’ai trouvé en lui le savant érudit, le Mouhaddith, dont il est rare de trouver le pareil, et le jurisconsulte Moujaddid qui combat la bid’ah (la mauvaise innovation) et qui soutient la Sounnah ».

– Ici nous voyons que le Chaykh ‘Abdou l-Lah Al-Harari confirme la croyance de Ahlou s-Sounnah concernant l’explication de la ayah { الرَّحْمَنُ عَلَى الْعَرْشِ اسْتَوَى }. Il dit qu’elle ne signifie pas que Allah serait assis, ou établit ou au dessus du trône comme l’on prétendu certains égarés. Mais que le sens de l’istiwa de Allah est plutôt dans le sens de la domination (qahr) en accord avec le tawhid et la langue arabe.

– Retrouvez d’autres paroles de savants au sujet de l’istiwa de Allah : ici .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.