«

»

Fév 18

L’Imâm Taqiyyou d-Dîn Al-Housni parle du Hadîth an-nouzoûl

Al-Housni - Daf3ou choubah   Al-Housin - Hadith du nouzoul

Dans son livre « Daf’ou choubahi man chabaha wa tamarad » (page 125 de cette édition), l’Imâm Taqiyyou d-Dîn Al-Housni a dit :

« ومنها حديث النزول وهو في الصحيحين من حديث أبي هريرة رضي الله عنه أنه قال ينزل ربنا كل ليلة إلى السماء الدنيا حين يبقى ثلث الليل الآخر يقول من يدعوني فأستجيب له إلى آخره .وهذا الحديث رواه عشرون نفسا من الصحابة رضي الله عنهم .وقد تقدم أنه تستحيل على الله عزوجل الحركة والتنقل والتغير لأن ذلك من صفات الحدث فمن قال ذلك في حقه تعالى فقد ألحقه بالمخلوق وذلك كفر صريح لمخالفة القرآن في تنزيهه لنفسه سبحانه وتعالى »

« Et parmi eux (c’est-à-dire les hadîth à ne pas prendre selon le sens apparent), il y a le Hadîth du nouzoûl. Il est dans les deux sahîh (Al-Boukhâri et Mouslim), d’après Aboû Hourayrah (رضي الله عنه), le prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit : « Yanzilou rabbounâ koullou laylatin ila s-samâ-i d-Dounyâ hîna yabqâ thouloutha l-layli l-Âkhiri yaqoûlou man yad’oûnî fa-asstajîbou lahou … » jusqu’à sa fin. Et ce hadîth a été rapporté par vingt compagnons (رضي الله عنهم).
Comme dit précédemment, il est impossible au sujet de Allâh ‘azza wa jall le mouvement, le déplacement et le changement, car cela est de parmi les attributs des créatures ; et celui qui attribue cela au sujet de Allâh ta’âlâ, lui aura attribué d’être une créature et cela est de la mécréance explicite de par la contradiction que cela comporte du Qour-ân, en ce qui concerne l’exemption de Allâh [de tout ce qui est indigne de lui être attribué] pour Lui-même soubhânahou wa ta’âlâ »

Informations utiles :

– L’Imâm, le Faqîh (spécialiste de la jurisprudence) Aboû Bakr Taqiyyou d-Dîn Al-Housni Al-Houçayni Ach-Châfi’i Ad-Dimachqi est né en 752 et il est décédé en 829 de l’Hégire (رحمه الله), c’est-à-dire il y a plus de 600 ans.

– Ici il évoque le hadîth connu sous le nom de hadîth du nouzoûl et il dit qu’il ne faut pas comprendre de ce hadîth que Allâh serait concerné par le mouvement, le déplacement et le changement, car ce sont là trois attributs de parmi ceux des créatures. Et il dit que celui qui attribue l’un de ces trois attributs à Allâh, a commis de la mécréance, car cela comporte une contradiction du Qour-ân.

– Il y a en effet certaines personnes ignorantes de la science du tawhîd, qui s’illusionnent suite à la lecture de ce hadîth que Allâh serait dans la direction du haut et qu’Il descendrait dans le ciel. Cette mauvaise compréhension les a mené à la mécréance.

– Retrouvez d’autres paroles de savants concernant le hadîth du nouzoûl : ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vérification anti spam *