«

»

Mar 29

Sâlih Al-Fawzân (wahhabite) attribue à Allâh les limites et lui donne des associés dans Son attribut de non-début

salih al-fawzan - At-Ta’lîqâh al-Moukhtasarah - tahawiyyah   Fawzan - commentaire tahawiya - wahhabite   fawzan attribue a Allah la limite - tahawiya - wahhabite   Fawzan wahhabite - donne une limite a Allah

[Attention : ceci est un article de mise en garde contre des propos contraires à l’Islâm]

Dans le livre intitulé « At-Ta’lîqâtou l-Moukhtasarah ‘alâ Matni l-‘Aqîdatou t-Tahâwiyyah » (page 86 de cette édition) après avoir mentionné la parole du savant du Salaf, l’Imâm At-Tahâwi : « تـعـالى – أي الله – عن الحدود » c’est-à-dire : « Allâh ta’âlâ est exempt des limites », Al-Fawzân le wahhabite s’est permis de dire :

« هذا فيه إجمال: إن كان يريد الحدود المخلوقة فالله منـزه عن الحدود والحلول في المخلوقات، وإن كان يريد بالحدود: الحدود غير المخلوقة، وهي جهة العلو، فهذا ثابت لله جل وعلا وتعالى، فالله لا ينـزه عن العلو، لأنه حق، فليس هذا من باب الحدود ولا من باب الجهات المخلوقة. »

« En résumé : S’il est voulu par cela les limites créées alors Allâh est exempt des limites et de l’incarnation dans Ses créatures. Mais s’il est voulu par « les limites » les limites non créées, et il s’agit de la direction du dessus, alors cela est confirmé au sujet de Allâh Jalla wa ‘alâ wa ta’âlâ. Allâh n’est pas exempt de la hauteur, car cela est réel, et cela ne rentre pas dans la catégorie des limites ni dans la catégorie des directions créées. »

Informations utiles :

– Sâlih Ibn Fawzân Ibn ‘Abdi l-Lâh Al-Fawzân est l’un des plus grands leaders de la mouvance sectaire wahhabite. Il est né en 1354 de l’Hégire (c’est-à-dire en 1935) et il est toujours en vie. Ses écrits sont des sources d’égarement pour les personnes n’ayant que très peu de connaissances religieuses.

– Ici, pour tenter de justifier sa croyance laide du tajsîm (anthropomorphisme), Sâlih Al-Fawzân est rentré dans un raisonnement qui est en total désaccord avec l’Islâm. En plus de contredire l’auteur du texte qu’il prétend expliquer, il a affirmé que Allâh aurait des limites non-créées, qui serait selon lui la direction du haut. En plus de s’opposer aux bases de la religion en attribuant des limites à Allâh, Al-Fawzân est tombé dans un second égarement qui est le fait de donner des associés à Allâh dans Son attribut de non-début.

– En effet, la croyance du musulman est que tout ce qui est autre que Allâh (et Ses attributs) est créé par Allâh, et donc cette chose a un début à son existence. Or, ici Al-Fawzân dit clairement qu’il existe des limites et une direction qui ne sont pas créées. Quel égarement manifeste ! Comment quelqu’un peut-il prétendre qu’une chose existe sans avoir été créée par Allâh !?

– Il faut savoir que Sâlih Al-Fawzân, a suivit dans ces égarements Ibn Bâz, qui est un autre leader de la mouvance wahhabite, qui a lui-même prétendu que Allâh serait limité et qui a également prétendu que Allâh serait dans une direction autre que les directions créées (ceci dans son commentaire de la Tahâwiyyah). C’est-à-dire que Ibn Bâz était également sur la croyance qu’une chose existe sans avoir été créée par Allâh. Et les wahhabites ont suivis dans cet égarement les propos d’Ahmad Ibn Taymiyah. Voir l’article à ce sujet [ici : arabe] et [ici : en français].

– Par cette parole étrangère à l’Islâm, Al-Fawzân a contredit également l’une des règles fondamentales du wahhabisme qui est de dire : «Nous confirmons pour Allâh uniquement ce qu’Il s’est confirmé pour Lui-même ou ce que le Messager de Allâh a confirmé à Son sujet;  et nous ne renions à Son sujet que ce qu’il a nié pour lui-même ou que ce le prophète à nié à Son sujet.» Par cette règle les wahhabites ont prétendus qu’on ne doit pas renier les oreilles, ni la langue, ni la trachée artère […] au sujet de Allâh [voir la parole de Ibn Bâz : ici] car selon leur prétention aucun texte n’est venu nier cela. Pourtant Allâh ta’âlâ dit : {لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَيْءٌ} [Ce qui a pour sens] : « Rien n’est tel que Lui – d’aucune façon que ce soit -». Nous leur répondons : il n’est pas parvenu dans le Qour’ân, ni dans le Hadîth l’attribution de la limite concernant Allâh !

– Selon les savants, al-mahdoûd (ce qui est limité), c’est ce qui occupe un espace, qu’il soit grand ou petit, qu’il soit palpable comme l’homme ou l’arbre, ou impalpable comme la lumière ou l’obscurité. Et les savants ont dit que ce qui est limité a besoin de qui l’a limité par cette limite-là. Or il n’est pas possible que ce qui est limité se soit limité lui-même selon la limite qu’il aurait, car cela signifierait qu’il se serait créé et cela est impossible, car ce qui existe ne se crée pas soi-même.».

– Ainsi, Allâh ta’âlâ dit dans Son livre honoré :

  • {الله خالق كل شيء} [Ce qui a pour sens] : « Allâh est Le Créateur de toute chose » [Soûrat Az-Zoumar / 62].
  • Et Il dit ta’âlâ  : {وخلق كل شيء} [Ce qui a pour sens] : « Et Il a créé toute chose » [Soûrat Al-Fourqân / 2].
  • Et Il dit ta’âlâ  : {هل من خالق غير الله} [Ce qui a pour sens] : « Y aurait-il un autre Créateur que Allâh ? -c’est-à-dire : bien sûr que non – » [Soûrat Al-Fâtir / 3].

– Et le Messager de Allâh (صلى الله عليه وسلم) a dit dans un hadîth Sahîh rapporté par Al-Boukhâri et autre : « كَـــــانَ اللهُ وَلَــــمْ يَــــكُــــنْ شَــىءٌ غَــيْـــرُهُ » [ce qui a pour sens ] : «Allâh existe de toute éternité et rien d’autre que Lui n’est de toute éternité ». Ce hadîth est une réplique suffisante aux propos des wahhabites. En effet ni les limites, ni les directions, ni les endroits ni autre qu’eux n’existent de toute éternité avec Allâh.

– Le Chaykh Ahmad Ridâ a dit concernant l’exemption de Allâh de la limite : « Allâh est exempt de la limite, du bord et de la fin. Il n’est pas sans limite au sens d’être étendu [continuellement] sans limite, mais au sens qu’Il est exempt de la mesure et de toutes autres caractéristiques corporelles. En disant : « sans limite », nous voulons renier toutes limitations ou finalités et non confirmer une mesure évoluant sans cesse et sans fin !» [voir l’article à ce sujet : ici]

– Les savants de l’Islâm ont été unanimes sur le fait que Allâh n’est pas concerné par les limites dans l’absolue. Et ce, qu’ils fassent partie du Salaf comme :

  • l’illustre compagnon et le Calife bien guidé, l’Imâm ‘Ali Ibn Ibî Tâlib qui a dit : « Celui qui prétend que notre Seigneur est limité, alors certes il n’a pas connu le Créateur, Celui Qui mérite d’être adoré » [Rapporté par Aboû Nou’aym],
  • l’Imâm Ahmad Ibn Hambal ;
  • l’Imâm Zaynou l-‘Âbidîn [voir : ici],
  • l’Imâm Ja’far As-Sâdiq, qui a dit qu’attribuer la limite à Allâh est de la mécréance [voir : ici] et [voir : ici] et [voir : ici] ,
  • l’Imâm Aboû Hanîfah [voir : ici],
  • l’Imâm At-Tahâwi, qui mentionne que cela est la voie des gens de la Sounnah tels que l’Imâm Aboû Hanîfah et de ses deux illustres élèves : Aboû Yoûçouf et Ach-Chaybâni [voir : ici],
  • l’Imâm Ibn Hibbân [voir : ici] ;

ou qu’ils fassent partie du Khalaf comme :

  • l’Imâm Ibn Foûrak [voir : ici],
  • l’Imâm Al-Bayhaqi [dans son livre Al-Asmâ-ou wa s-Sifât]
  • l’Imâm Al-Isfarâyîni [voir : ici],
  • l’Imâm Al-Ghazâli [voir : ici],
  • l’Imâm An-Naçafi [voir : ici],
  • Al-Qâdî ‘Iyâd [dans son livre Ach-Chifâ],
  • Al-Qâdî Aboû Bakr Ibnou l-‘Arabi [voir : ici],
  • l’Imâm Al-Qourtoubi [voir : ici] et [voir : ici],
  • l’Imâm Ibnou ‘Abdi s-Salâm [voir: ici],
  • l’Imâm Ibn Hajar Al-‘Asqalâni [dans son livre Fat-hou l-Bârî],
  • l’Imâm Al-Kawthari qui précise que le fait d’attribuer la limite à Allâh est de la mécréance sans divergence [voir : ici],
  • le Chaykh Al-‘Arabi At-Tabbâni qui indique qu’il s’agit là de la voie des savants des quatre écoles sunnites [voir : ici],
  • et beaucoup d’autres.

– Après toute ces preuves établies, comment les leaders de la mouvance wahhabite ont-ils pu contredire et s’opposer au Qour’ân, au Hadîth et à l’unanimité des musulmans en attribuant à Allâh la limite et la direction, tout en prétendant que cette limite et cette direction existeraient de toute éternité sans être créée ?!

– Concernant le fait que Allâh existe sans endroit et sans direction, cela fait l’objet de l’unanimité dans la Oummah [retrouvez des paroles de savants à ce sujet : ici].

 

(1 commentaire)

  1. Sunnite

    Dans son livre Bayan Talbis al-Jahmiyyah, le chaykh des moujassimah, Ibn Taymiyah rapporte lui-même que l’Imâm Ahmad Ibn Hambal a renié les limites au sujet de Allâh et dans la phrase qui suit Ibn Taymiyah l’a contredit en attribuant les limites à Allâh.

    Bien évidemment entre notre Imâm du Salaf (l’Imâm Ahmad) et Ibn Taymiyah, les wahhabites ont suivis l’égarement d’Ibn Taymiyah comme on peut le voir ici avec Fawzan le wahhabite.

    Et après cela les wahhabites osent s’auto-proclamer “salafi” alors qu’ils contredisent les musulmans du salaf sur la base de la religion : la ‘aqîdah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.