L’Imam Al-Boukhari exemptait Allah du corps et de l’endroit [Ibn Battal Al-Maliki]

fathu l-Bari tome  13   Ibn Hajar - Ibn Battal - Al-Boukhari Allah existe sans endroit et n'est pas un corps

Dans son commentaire du Sahih de Al-Boukhari «Fath Al-Bari » [tome 13 page 355 de cette édition], l’Imam Ibnou Hajar Al-’Asqalani rapporte les propos du Chaykh Ibnou Battal qui a dit :

« غرض البخاري في هذا الباب الرد على الجهمية المجسمة في تعلقها بهذه الظواهر وقد تقرر ان الله ليس بجسم فلا يحتاج الى مكان يستقر فيه فقد كان ولا مكان وانما أضاف المعارج اليه إضافة تشريف ومعنى الارتفاع اليه اعتلاؤه مع تنزيهه عن المكان »

« L’objectif de Al-Boukhari dans ce chapitre, c’est de répliquer aux Jahmites qui ont attribué le corps à Allah en s’attachant au sens apparents des textes alors qu’il a été authentifié que Allah n’est pas un corps, Il n’a donc pas besoin d’un endroit où s’établir. Il existe de toute éternité alors qu’il n’y a pas d’endroit de toute éternité. Il s’est grammaticalement adjoint al-ma’arij par un rapport d’annexion visant l’élévation de l’honneur. D’autre part, la signification de l’élévation à Lui [al-irtifa’] c’est l’élévation de l’éminence [al- i’tila], tout en exemptant Allah de l’endroit.»

 

Informations utiles :

– Chaykhou l-Islam, Amir al-Mouminin fi l-hadith (le Prince des croyants dans la science du hadith) Chihab ad-Din Abou l-Fadl Ahmad Ibn ‘ali Ibnou Hajar Al-’Asqalani est né en 773 et il est décédé en 852 de l’hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 580 ans. C’est un très grand spécialiste de la science du hadith qui a écrit de nombreux ouvrages. Il est du madh-hab (Ecole de jurisprudence) de l’Imam Ach-Chafi’i. Son livre « Fath Al-Bari » est incontournable, c’est l’un des plus célèbres commentaires du Sahih Al-Boukhari. Consultez sa biographie : ici.

Le Chaykh ‘Ali Ibnou Khalaf Al-Mâliki connu sous le surnom de Ibnou Battâl Al-Qourtoubi puis Al-Balançi, est décédé en 449 de l’Hégire (رحمه الله) c’est-à-dire il y a presque 1000 ans. Il est l’un des premiers commentateurs du « Sahîh » de l’Imâm Al-Boukhâri. L’Imâm Ibnou Hajar le cite beaucoup dans son commentaire du Sahîh Al-Boukhâri «Fat-hou l-Bârî».

– Ici, il dit clairement que l’Imam Al-Boukhari avait pour croyance que Allah n’est pas un corps et qu’Il n’est pas dans un endroit.

L’Imam Al-Boukhari a cité dans ce chapitre :

  • Le verset {تعرج الملائكة والروح اليه} qui signifierait selon le sens apparent qui est incorrect que les anges et al-rouh (l’ange Jibril) montent vers Lui. L’explication correct qui est mentionné ici, est qu’il s’agit d’une élévation vers un endroit que Allah a honoré et non d’une élévation vers Allah.
  • Le verset {اليه يصعد الكلم الطيب} qui signifierait selon le sens apparent qui est incorrect que les bonnes paroles montent vers Lui. Et l’explication correct qui est mentionné ici, est qu’il s’agit d’une élévation d’éminence et non d’une élévation spatial.

– L’Imam, le Chaykh des Mouhaddith Abou ‘Abdi l-Lah Mouhammad Ibnou Isma’il Al-Boukhari, l’auteur du célèbre « Sahih » connu comme étant le livre le plus authentique après le Qour-an, est né en 194 et il est décédé en 256 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 1175 ans. Il est une référence incontournable dans la science du hadith. Consultez sa biographie ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.