L’Imâm Ibnou l-Jawzi interprète le verset {limâ khalaqtou biyadayy}

Sujet : le terme yad au sujet de Allâh ne désigne pas une partie corporelle

Ibn al-jawzi al-bâz al-ach-hab livre   ibn al-jawzi interpretation yad biyaday tawil coran

Dans son livre « Al-Bâzou l-Ach-hab » (page 44 de cette édition) le Hâfidh Ibnou l-Jawzi a dit :

« و قوله {لِمَا خَلَقْتُ بِيَدَيَّ} أي بقدرتي و نعمتي»

« La parole de Allâh « limâ khalaqtou biyaday » [qui a pour sens : ] {pour ce que J’ai créé biyadayy} c’est-à-dire par Ma puissance et Ma grâce »

Informations utiles :

– L’Imâm, le Hâfidh (spécialiste des chaînes de transmission du hadîth), le Moufassir (exégète) ‘Abdou r-Rahmân Ibnou ‘Ali connu sous le nom de Ibnou l-Jawzi le Hanbalite, est né en 508 à Baghdâd et il décédé en 597 de l’Hégire à Baghdâd  (رحمه الله) c’est-à-dire il y a 835 ans.

– Ibnou l-Jawzi fait partie des piliers des hanbalites. Il a écrit un livre appelé « Daf’ou Choubahi t-Tachbîh » pour répliquer à ceux qui ont attribué le corps à Allâh tout en se réclamant de l’école de l’Imâm Ahmad alors que l’Imâm Ahmad est innocent de ce qu’ils ont pris pour croyance. L’Imâm Ibnou l-Jawzi est à lui seul une armée contre les moujassimah qui se réclament hanbalites.

– Ici il explique une partie du verset 75 de Soûrat Sad, dans lequel apparaît le terme « biyadayy » et il explique que cela signifie la puissance et la grâce de Allâh.

– Cette citation de l’Imâm Ibnou l-Jawzi nous montre que certains savants Hambalites ont quelques fois eu recourt à l’interprétation détaillée.

– Remarquez que contrairement aux corporalistes (moujassimah) à aucun moment l’Imâm Ibnou l-Jawzi ne dit que cela désignerait des mains. En effet Allâh n’a pas de membres ni de parties corporelles car Il n’est pas un corps. Le terme « yad » lorsqu’il est attribué à Allâh ne vient jamais dans le sens du membre.

– A ce sujet, l’Imâm du Salaf, Aboû Ja’far At-Tahâwi, dans son traité de croyance qu’il a présenté en disant « Ceci est la mention de la présentation de la croyance de Ahlou s-Sounnah wa l-Jamâ’ah », il a dit : « Allâh ta’âlâ est exempt des limites, des fins, des côtés, des organes et des membres». [Voir : ici]

– L’Imâm Ibnou Hajar Al-‘Asqalâni a mentionné l’unanimité sur le fait que le terme “yad” au sujet de Allâh ne vient pas dans le sens de la main. Il a dit : « Il est mentionné dans le Qour-ân et dans le hadîth l’annexion de « al-yad » à Allâh ta’âlâ, et Ahlou s-Sounnah wa l-Jamâ’ah ont été unanimes qu’il n’est pas visé [au sujet de Allâh] par « al-yad » l’organe (c’est-à-dire la main), qui fait partie des choses qui sont concernées par l’entrée en existence » [Dans son livre « Hadyou s-Sârî Mouqaddimah Fath al-Bârî »] (Retrouvez l’article : ici).

– L’Imâm Al-Bayhaqi a dit dans son livre Al-I’tiqâd : «Son « yad » n’est pas un organe (c’est-à-dire une main)». [Voir : ici]

– L’Imâm Al-Halîmi a dit lors de son explication du nom de Allâh « Al-Mouta’âlî » : « Cela signifie qu’Il est exempt du fait que Lui soit possible ce qui est possible aux choses qui entrent en existence : le mariage, l’enfantement, les organes et les membres […] » [voir : ici]

– L’Imâm An-Naçafi (m.508 h.) a dit : « Il est permis de dire que Allâh ta’âlâ a un yad en Arabe, mais ce n’est pas permis en Persan. Et al-yad est l’un de Ses attributs éternels, sans comment (bila kayf) et sans similarité (wa lâ tachbîh) […] Il en est de même pour al-yad qui compte de parmi Ses attributs éternels sans comment, ni similarité, et qui n’est pas un membre. Ainsi, nous confirmons al-yad, et son sens est tel que Allâh ta’âlâ veut » [Dans son livre Bahrou l-Kalâm] (voir l’article : ici)

– Le Chaykh Ibnou ‘Aqîl Al-Hambali a dit : « Allâh n’est pas de ceux qui ont des parties ou des organes»[voir : ici]

– L’Imâm Fakhrou d-Dîn Ar-Râzi lors de son explication de la parole de Allâh { ليس كمثله شيء } (layça kamithlihi chay) qui signifie « Rien n’est tel que Lui », il a dit : « Les savants du Tawhîd par le passé et par le présent ont retenu cette âyah comme argument pour nier le fait que Allâh ta’âlâ soit un corps composé d’organes et de parties étant dans un endroit et une direction ». [Voir : ici]

– L’Imâm ‘Abdou l-Ghani An-Nâboulouçi a dit dans son livre : « Quant à l’assimilation (tachbîh) c’est de croire que Allâh ta’âlâ ressemble à l’une de Ses créatures, comme ceux qui croient que Allâh est un corps au-dessus du Trône ou qui croient qu’Il a des mains […] et tout ceci est de la mécréance claire » [voir : ici] Ainsi le fait  de croire que Allâh aurait des mains ou n’importe quelle autre partie corporelle, ceci constitue de la mécréance.

– L’Imâm At-Tahâwi a d’ailleurs dit : « Celui qui attribue à Allâh l’une des significations propres aux humains est devenu mécréant. Celui qui aura bien compris cela en aura tiré des leçons et se sera écarté des propos semblables à ceux des mécréants, il aura su que Allâh avec Ses attributs n’est pas semblable aux humains » [voir : ici]

– Ainsi pour résumer nous disons que le terme « yad » dans la langue arabe a de très nombreux sens autre que le mot « main ». Lorsqu’il est employé au sujet de Allâh il n’est pas à  prendre dans le sens de l’organe et de la partie corporelle. Les savants ont donné la règle suivante : La similarité dans les termes n’implique pas la similarité dans la signification. Cela signifie que lorsqu’un même terme est employé au sujet de Allâh et au sujet d’une créature alors la signification sera différente.

– Retrouvez d’autres citations concernant le terme “yad” : ici.

– Retrouvez d’autres citations sur le thème Allah n’est pas un corps / n’a pas d’organes : ici

– Retrouvez d’autres citations sur le thème Attribuer le corps à Allah est de la mécréance : ici

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Mass3ud on décembre 24, 2016 at 1:28
    • Répondre

    assalamu ‘alaykum je voudrais savoir est-ce normale qu’il n’yest pas ibn al qayyim al jawziyya ou est ce tt les deux (ibn al qayyim al jawziyya et ibn aljawzi) la meme personne sous différentes appellation Brak Allahu fik.

    1. wa ‘alaykoumou s-salâm

      Ibnou l-Jawzi et Ibnou l-Qayyim al-jawziyyah sont deux personnes différentes.

      Ibn Qayyyim Al-Jawziyyah était un élève d’ibn taymiyyah et il l’a suivi dans sa mauvaise croyance du tajsîm et du tachîh.

      Alors que Ibn Jawzi faisait partie des gens de la sounnah et a dénoncé cette croyance erronée.

        • Mass3ud on février 24, 2017 at 1:38
        • Répondre

        Barak Allahu fik

  1. salam,
    je visite votre site et je remarque (malgré moi) que tous les sujets et post que je lis tournent autour de l’ anthropomorphisme.
    On comprend que vous n’ adhérez pas à cette ‘idée”, tout comme moi d’ ailleurs.
    Ceci dit je trouve cela dommage car il n’ y a pas que cette question particulière, en plus d’ être une ‘polémique’ cela fait paraitre ce site comme un site qui est (uniquement) contre cette pensée anthropomorphique.

    Il y a, je pense, tellement à dire sur l’ Islam de positif.

    Sinon merci pour tout.

    1. as-salâmou ‘alaykoum

      Le thème principale de notre site est de parler de la croyance du tawhîd (la science de l’unicité) ou encore de ce qu’on appelle le tanzîh (qui est le fait rejeter tout ce qui n’est pas digne d’attribuer à Allâh) et ceci puisque le prophète a dit :
      {أَفْضَلُ الأعمَالِ إِيمَانٌ بِاللَّهِ وَرَسُولِه}
      [rapporté par Al-Boukhâri] ce qui a pour sens : “La meilleure des œuvres, c’est la croyance en Allâh et en Son messager”.

      Ainsi la croyance est le sujet le plus important dans la religion. Et c’est la croyance qui distingue un musulman d’un non musulman. En effet Allâh ta’âlâ dit :
      {مَثَلُ الّذِينَ كَفَرُوا بِرَبِّهِمْ أعْمَالُهُمْ كَرَمَادٍ اشتَدَّتْ بِهِ الرِّيحُ فِى يَوْمٍ عَاصِفٍ}

      [soûrat Ibrâhîm verset 18] ce qui a pour sens : “Les œuvres de ceux qui ont mécru sont telles de la cendre emportée par le vent un jour de tempête”.

      De plus comme cela apparaît sur le site, la masse des savants de l’Islâm ont abordé ce thème en profondeur dans leurs ouvrages.

      Et le fait de mettre toute ces sources à la disposition des musulmans permet d’effectuer un travail efficace contre l’anthropomorphisme qui est une croyance qui s’est fortement propagée ces dernières années, par l’ignorance et par la propagande wahhabite.

      Cependant notre site aborde d’autre questions importantes, comme : la bonne innovation, le mawlid, le tawassoul, le tabarrouk, et la dénonciation des groupes qui ont rejeté la voie des gens de la sounnah.

      Ainsi la polémique n’a lieu que lorsqu’une personne est éloigné de la science de la religion ou bien par entêtement. Or notre site véhicule justement l’importance d’acquérir la science.

      Bienvenue à vous :)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.