«

»

Nov 21

Rabî’ Al-Madkhali (wahhabite) interdit aux femmes de conduire une voiture

   

[Attention : ceci est un article de mise en garde contre des propos sans fondements dans l’Islâm]

Dans le livre intitulé « Majmoû’ koutoubi wa raçâ-il wa fatâwâ » (tome 15 page 420 de cette édition) Rabî’ Al-Madkhali le wahhabite a été interrogé sur le jugement de la femme qui conduit une voiture, voici sa réponse :

« السؤال :هل يجوز للمرأة أن تسوق السيارة ؟

الجواب :لا ؛ لأن هذا فيه مفاسد كثيرة »

 

« Question : Est-il permis pour la femme de conduire une voiture ?

Réponse : Non ! Car il y a en cela beaucoup de perversion »

[Puis il poursuit en essayant d’argumenter ses propos]

 

Informations utiles :

– Rabî’ Ibn Hâdî ‘Oumayr Al-Madkhali est un célèbre prédicateur wahhabite Saoudien contemporain. Il fût enseignant à l’Université wahhabite de Médine. On compte de parmi ses enseignants Ibn Bâz et Al-Albâni. Ses écrits sont des sources d’égarement pour les personnes n’ayant que très peu de connaissances religieuses.

– Ici, nous mentionnons à titre de mise en garde une Fatwâ de Rabî’ Al-Madkhali, dans laquelle il interdit aux femmes de conduire une voiture, sans avancer le moindre argument religieux recevable.

– Dans une autre de ses Fatwâ connue au sein de la mouvance wahhabite, Rabî’ Al-Madkhali a dit : « les savants de l’Islâm dans ce pays [l’Arabie Saoudite], et à leur tête, le savant Chaykh Ibn Bâz, ont jugé qu’il n’était pas autorisé à la femme de conduire à cause de l’extrême corruption que cela entraîne, prédominant sur le côté utilitaire de la chose.»

– Bien entendu ce jugement n’a aucune origine dans les textes (Qour-ân et hadîth) et les savants de l’Islam n’ont pas tenu des propos similaires.

– Comme chacun le sait, la voiture n’existait pas à l’époque du prophète (صلى الله عليه وسلم) mais les gens (y compris les femmes) utilisaient des montures (chevaux, ânes, chameaux…) comme moyens de déplacement. Le prophète n’a jamais interdit aux femmes de les utiliser, ni les compagnons, ni les successeurs des compagnons et ainsi de suite…

– Si Rabî’ Al-Madkhali ne se base ni sur le Qour-ân, ni sur la Sounnah, ni sur les actes des compagnons et de leurs successeurs, ni sur les paroles des savants, sur quoi s’est-il basé pour donner un tel jugement religieux ?!

  • Allâh ta’âlâ dit :{وَلَا تَقۡفُ مَا لَيۡسَ لَكَ بِهِۦ عِلۡم} [ce qui a pour sens : ] « Ne dis pas de paroles sans science.» [Soûrat Al-Isrâ / 36].
  • Le Messager de Allâh (صلى الله عليه وسلم) a dit : « مَنْ أَفْتَى بِغَيْرِ عِلْم ٍ فَعَلَيْهِ لَعَنَتةُ اللهِ وَالْمَلاَئِكَةِ وَالنَّاسِ أَجْمَعِين » [ce qui a pour sens : ] «Celui qui donne un avis de religion (fatwâ) sans science, Allâh le maudit, ainsi que les anges et tous les gens» [Rapporté par le Hâfidh As-Souyoûti et par le Hâfidh Ibnou ‘Açâkir en des termes proches].

– Sachez aussi que de nombreux autres leaders du wahhabisme ont soutenu cette fatwâ extravagante. La plupart d’entre eux étant affilié au comité permanent de l’Iftâ, qui est une instance wahhabite; ou encore au comité qu’ils ont appelé “le conseil des grands savants”, qui est également une instance wahhabite. Parmi eux :

  • ‘Abdou l-Azîz Ibn Bâz [voir : ici]
  • Sâlih Al-Fawzân,
  • Mouhammad Ibn Sâlih Al-‘Outhaymîn,
  • ‘Abdou l-Lâh Ibn ‘Abdi r-Rahmân Al-Jibrîn,
  • ‘Abdou r-Razzâq ‘Afîfi,
  • Sâlih Al-Louhaydân,
  • ‘Abdou l-Lâh Ibn Ghoudayân,
  • ‘Abdou l-Lâh Ibn Qa’oûd,
  • Bakr Ibn ‘Abdi l-Lâh Aboû Zayd,
  • ‘Abdou l-Haçan Hamdi l-‘Ibâd Al-Badr,
  • Mamdoûh Ibn ‘Abdi l-‘Azîz Âl Sa’oûd,
  • ‘Abdou r-Rahmân Ibn Nâsir Al-Moubârak,
  • ‘Abdou l-‘Azîz Ibn ‘Abdi l-Lâh Ar-Râjihi,
  • ‘Abdou l-Lâh Ibn Mouhammad Al-Ghounaymân,
  • ‘Abdou r-Rahmân Ibn Sa’d Ach-Chathari.

– Ce qui est étonnant c’est que les adeptes de la mouvance sectaire Wahhabite qui vivent en dehors de l’Arabie saoudite, n’appliquent pas cette Fatwâ. La considèrent-ils également illégitime ? Considèrent-ils également que leurs leaders du wahhabisme parlent de religion sans science ? Ou alors enfreignent-ils sciemment les interdictions propres à leur mouvance ?

– L’un des arguments utilisé par les wahhabites pour tenter de justifier cette Fatwâ est de dire que si la femme conduit une voiture, alors cela peut l’amener à des actes interdits ou à se retrouver dans des endroits interdits. Mais pourquoi restreignent-ils cette règle uniquement à la  femme ?!

(1 commentaire)

  1. Madkhali

    Les wahhabites sont des gros innovateurs .

    Ce Rabi’ Al madkhali est le fondateur d’une secte au sein même de la wahhabiyya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.