«

»

Fév 21

L’Imâm Aboû Châmah fait l’éloge du Mawlid [rapporté par Ibn Zaynî Dahlân]

Moufti de la Mecque - Ibn Zayni Dahlan - as-sirah nabawiyyah   Imam Abou chamah - eloge du mawlid - bonne innovation

Dans son livre «  As-Sîrah an-Nabawiyyah», le Moufti de La Mecque, le Chaykh Ahmad ibn Zaynî Dahlân a consacré un chapitre à la commémoration du Mawlid dans lequel il a dit :

« قال الإمام أبو شامة شيخ النووي : ومن أحسن ما إبتدع في زماننا ما يفعل كل عام في اليوم الموافق ليوم مولده صلى الله عليه و سلم من الصدقات والمعروف ، وإظهار الزينة والسرور ، فإن ذلك – مع ما فيه من الإحسان للفقراء – مشعر بمحبة النبي صلى الله عليه و سلم وتعظيمه في قلب فاعل ذلك وشكر الله تعالى على ما من به من إيجاد رسول الله صلى الله عليه و سلم الذي أرسله رحمة للعالمين. »

« L’Imâm Aboû Châmah, le Chaykh de An-Nawawi a dit : parmi les meilleures choses qui ont été innovées à notre époque, il y a ce qui se fait chaque année, lors des jours qui correspondent au jour du Mawlid, d’entre les aumônes et les actes de générosités et le fait de montrer les beaux habits ainsi que la joie, tout ce que cela comporte comme générosité envers les pauvres est une indication d’amour porté à l’égard du prophète (صلى الله عليه وسلم) et de sa glorification dans le cœur de celui qui fait cela, ainsi que du remerciement à Allâh pour ce qu’Il a accordé comme bienfait dans l’apparition du prophète (صلى الله عليه وسلم), celui qui a été envoyé comme miséricorde pour les mondes. »

Informations utiles :

– Le Moufti de La Mecque, Le Chaykh Ahmad Ibn Zaynî Dahlân Al-Makki est né en 1231 et il est décédé en 1304 de l’Hégire (رحمه الله) c’est-à-dire il y a environ 130 ans. Il était spécialiste de la Charî’ah, de la grammaire et de l’histoire ainsi que d’autres domaines. Il a apporté sa contribution à de nombreuses sciences. Il était le Moufti des maîtres Châfi’i à la ville Sainte de la Mecque, il était surnommé Chaykhou l-Islâm. Il est l’auteur du livre « Ad-Dourarou s-Saniyyah » ainsi que du livre « Al-Foutoûhâtou l-Islâmiyyah » (Les conquêtes islamiques) dans lequel se trouve le fameux chapitre de mise en garde contre la secte wahhabite qu’il a intitulé « Fitnatou l-Wahhâbiyyah » (La discorde des Wahhabites). Consultez sa biographie : ici.

– Dans son livre « As-Sîrah an-Nabawiyyah» il a écrit un chapitre au sujet du Mawlid. Ici il cite l’Imâm Aboû Châmah qui fait l’éloge de la commémoration du Mawlid.

– Cette citation de l’Imâm Aboû Châmah (رحمه الله) provient de son livre “Al-Bâ’ithou ‘alâ Inkâri l-bida’ wa l-hawâdith”.

– L’Imâm, Le Hâfidh (le spécialiste de la science du hadith), le Mouhaddith (transmetteur du Hadîth), le Faqîh (spécialiste de la jurisprudence) Chihâbou d-Dîn Aboû Châmah Abdou r-Rahmân Ibn Ismâ’îl Al-Maqdiçi Ad-Dimachqi Ach-Châmi Ach-Châfi’i est né en 559 à Damas (Syrie) et il est décédé en 665 de l’hégire à Damas également (رحمه الله) c’est-à-dire il y a environ 800 ans. Il était Chaykh à Dâroul-Hadîth Achrafiyyah, et il était l’un des Chaykh de l’Imâm An-Nawawi (رحمه الله). Et il fût l’élève d’éminents savants tels que Chaykhou l-Islâm Ibn ‘Abdi s-Salâm et le Hâfidh Ibn ‘Açakir.

– Il dit que le Mawlid fait parti des meilleures choses innovées. Sa citation nous confirme qu’une innovation peut être bonne contrairement à ce que prétendent certains ignorants à notre époque.

– Ainsi le Mawlid est une bonne innovation et le prophète (صلى الله عليه وسلم) a lui même enseigné qu’une innovation peut être bonne et récompensée par sa parole qui a pour sens : « Celui qui instaure dans l’Islâm une bonne tradition (sounnah) en aura la récompense et l’équivalent de la récompense de ceux qui œuvreront avec après lui, sans que leurs récompenses ne soient diminuées en rien ; et celui qui instaure dans l’Islâm une mauvaise tradition (sounnah) se chargera de son péché et de l’équivalent du péché de ceux qui œuvreront avec après lui, sans que leurs péchés ne soient diminués en rien. » (Rapporté par Mouslim) [Retrouvez l’article : ici].

– Quant au hadîth qui comprend les termes « كل بدعة ضلالة » [koullou bid’atin dalâlah], les savants de l’Islâm ont dit que « كل » [koullou] signifie ici « la plupart », c’est-à-dire que la plupart des innovations mènent à l’égarement. [Voir la parole de l’Imâm An-Nawawi : ici]

– Retrouvez d’autres paroles de savants concernant les bonnes innovations : ici.

– Consultez d’autres paroles de savants concernant le Mawlid : ici.

(1 commentaire)

  1. AICP APBIF

    le mawlid est une bonne innovation approuvé par les savants musulmans depuis des siècles, les wahhabites étaient les premiers a interdit le mawlid et en même temps ils font une fête d’une semaine pour leurs gourou mouhamed ibn abdelwahhab fondateur du wahhabisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.