Ibn Taymiyah se base sur la bible pour justifier sa croyance

Sujet : Ibn Taymiyah prend comme référence l’Évangile falsifié.

charh hadith nuzul ibn taymiyya mujassim  Ibn taymiyya Evangile falsifié - père au cieux

[Attention : ceci est un article de mise en garde contre des propos contraires à l’Islâm]

Dans son livre « Charh hadîth an-Nouzoûl » (Page 217 de l’édition Saoudienne Dârou l-‘Âsimah, vérifiée et annotée par le Wahhabite Mouhammad Ibn ‘Abdi r-Rahmân Al-Khamîs) Ibn Taymiyah le moujassim a dit :

« وفى الإنجيل: » أن المسيح – عليه السلام – قال:  » لا تحلفوا بالسماء؛ فإنها كرسي الله « . وقال للحواريين:  » إن أنتم غفرتم للناس؛ فإن أباكم الذي في السماء يغفر لكم كلكم، انظروا إلى طير السماء، فإنهن لا يزرعن،ولا يحصدن، ولا يجمعن في الأهواء، وأبوكم الذي في السماء هو الذي يرزقهم، أفلستم افضل منهن « . ومثل هذا من الشواهد كثير يطول به الكتاب » »

« Dans l’Evangile : Le Maçîh [‘Îçâ] – ‘alayhi s-salâm – a dit : « Ne jurez point par le ciel, il s’agit certes du koursiyy de Dieu ». Et il a dit aux apôtres : « Si vous pardonnez aux hommes leurs fautes, alors votre père qui est aux cieux vous pardonnera à tous ; Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers; et votre père qui est aux cieux les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux? » Et il y a de nombreuses preuves semblables dans le livre [l’Évangile] »

___

ثم قال محقق الكتاب محمد الخميس الوهابي : « في « مختلف الحديث » : في الإنجيل الصحيح »

Après cela le vérificateur du livre, Mouhammad Al-Khamîs a dit : « Dans « Moukhtalif al-Hadîth » : Dans l’Évangile authentique »

Informations utiles :

– Abou l-’Abbâs Ahmad Ibnou Taymiyah Al-Harrâni al-moujassim est né en 661 et il est décédé en 728 de l’Hégire. Il est à l’origine d’une grande discorde dans le monde musulman. Nombreux sont les savants de l’Islâm qui ont mis en garde contre lui et ont dénoncé ses multiples égarements. Il est l’une des plus anciennes références des wahhabites (pseudo-salafis). Retrouvez plus d’informations au sujet d’Ibn Taymiyah sur ce site : http://ibnoutaymiyya.com.

– Ici, Ibn Taymiyah tente de justifier sa mauvaise croyance en s’appuyant sur trois passages de la bible, qu’il présente comme étant l’Évangile et la parole du prophète ‘Îçâ (عليه السلام). Il s’agit des chapitres de la bible : (Matthieu 5 : 34) ; (Matthieu 6 : 14) (Matthieu 6 : 26). Dans ces passages, il y a le fait d’accuser le prophète ‘Îçâ (عليه السلام) d’appeler Allâh « père » et de considérer qu’Il habiterait les cieux.

– Ces propos d’Ibn Taymiyah sont présent dans plusieurs de ses ouvrages tels que :

  • Majmoû’ Fatâwâ ;
  • Charh Hadith An-Nouzoûl ;
  • Kitâb Al-Asmâ wa s-Sifât ;

– Sachez que nous devons croire en Al-Injîl (l’Évangile authentique) qui est un livre qui a été révélé au prophète ‘Îçâ (عليه السلام). Mais les copies qui sont maintenant sur Terre sont des copies falsifiées. A l’époque du prophète Mouhammad (صلى الله عليه وسلم), l’Évangile était déjà falsifié. Le simple fait que Allâh y est appelé « un père » aurait dû suffire pour montrer qu’il n’est pas permis de prendre cette phrase comme preuve. Le Qour-ân est le seul livre révélé qui nous soit parvenu intact. Dedans, il y est mentionné : {لم يلد و لم يولد} [ce qui signifie] : « Allâh n’engendre pas, et Il n’est pas engendré » [Soûrat Al-Ikhlâs].

– Il y a également dans le fait d’attribuer au prophète ‘Îçâ (عليه السلام) d’appeler Allâh « notre père » un mensonge manifeste et un égarement évident. En effet, tout les prophètes sont musulmans et ont appelé à la même croyance, la croyance de l’Islâm. Aucun prophète n’a jamais appelé Allâh « mon père », car les prophètes sont préservé de la mécréance. L’Imâm Fakhrou d-Dîn Ar-Râzi a dit : « La mécréance est impossible par unanimité concernant les prophètes » [Dans son tafsîr].

– Egalement, il est parvenu dans le Hadîth Qoudsiyy :

«قَالَ اللَّهُ تَعَالَى: شَتَمَنِي ابْنُ ءَادَمَ وَلَمْ يَكُنْ لَهُ ذَلِكَ […] وَأَمَّا شَتْمُهُ إِيَّايَ فَقَوْلُهُ: اتَّخَذَ اللَّهُ وَلَدًا » 

[ce qui a pour sens : ] « Allâh ta’âlâ dit : Le fils de Âdam m’a insulté alors qu’il n’a pas à m’insulter […] quant à son insulte envers Moi, il s’agit de sa parole « Allâh a un fils» [Hadîth sahîh rapporté par Al-Boukhâri, Ahmad, An-Naçâ-i et As-Souyoûti]

– Ainsi, nous voyons qu’Ibn Taymiyah n’a aucun scrupule à se baser sur des textes falsifiés, opposés aux fondements du tawhîd, comportant de la mécréance explicite, l’attribution de la mécréance à un prophète et l’insulte envers Allâh pour tenter de justifier sa mauvaise croyance que Allâh habiterait le ciel.

– Sachez que la croyance qui fait l’objet de l’unanimité chez les musulmans est que Allâh existe sans endroit ni direction. En effet, Allâh existe de toute éternité et rien hormis Lui n’existe de toute éternité. Il est Le Créateur de toute chose, Il n’a pas besoin de Ses créatures, et rien n’est tel que Lui. D’ailleurs, les savants ont dit que le fait d’attribuer à Allâh l’endroit ou la direction est de la mécréance.

  • Allâh ta’âlâ a dit dans Son livre honoré {لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَيْءٌ} [Ce qui a pour sens] : « Rien n’est tel que Lui – d’aucune façon que ce soit -».
  • Le Messager de Allâh (صلى الله عليه وسلم) a dit dans un hadîth Sahîh rapporté par Al-Boukhâri et autre : « كَـــــانَ اللهُ وَلَــــمْ يَــــكُــــنْ شَــىءٌ غَــيْـــرُهُ » [ce qui a pour sens ] : « Allâh existe de toute éternité et rien d’autre que Lui n’est de toute éternité ». Ce hadîth nous indique qu’hormis Allâh, rien n’existe de toute éternité, ni terre, ni ciel, ni mer, ni endroit, ni corps, ni membre, ni organe, ni aucune autre créature quelle qu’elle soit.
  • Egalement le prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit dans un hadîth Sahîh rapporté par Mouslim et autre : « أنت الظاهر فليس فوقك شىء وأنت الباطن فليس دونك شىء» [ce qui a pour sens : ] « Ô Allâh, Tu es Adh-Dhâhir, rien n’est au-dessus de Toi et Tu es Al-Bâtin, rien n’est en dessous de Toi ». L’Imâm Al-Bayhaqi a commenté ce hadîth en disant : « Puisque rien n’est au-dessus de Lui et rien n’est en dessous de Lui, Il n’est donc pas dans un endroit » [Dans son livre “Al-Asmâ-ou wa s-Sifât”].

– Malgré tout cela, le Wahhabite Mouhammad Ibn ‘Abdi r-Rahmân Al-Khamîs, mentionne en note de bas de page, les propos du moujassim Ibn Qoutaybah dans son livre Moukhtalif Al-Hadîth. Ce dernier à prétendu que ces propos qui sont faussement attribués au prophète ‘Îçâ (عليه السلام), et qui sont clairement contraire à l’Islâm proviendrait de l’Évangile authentique. Ainsi, selon lui, Allâh aurait révélé au prophète ‘Îçâ (عليه السلام) qu’Il serait un père habitant les cieux, et toujours selon lui, ‘Îçâ (عليه السلام) aurait propagé autour de lui ces paroles abjectes. Que Allâh nous éloigne d’une telle croyance !

– Sachez aussi qu’Ibn Taymiyah s’est également appuyé sur la croyance de Pharaon, le grand mécréant, pour tenter de justifier sa mauvaise croyance.

  • Dans le livre « At-Tawfîq ar-Rabbânî fî raddi ‘alâ Ibni Taymiyyah al-Harrâni » [qui est un livre de mise en garde contre les égarements d’Ibnou Taymiyah] composé par un groupe de savants, il est dit : « Ibn Taymiyah a confirmé la direction à Allâh ta’âlâ en suivant en cela ses prédécesseurs corporalistes (moujassimah) en se basant sur la parole de Allâh ta’âlâ, mentionnant les dires de Pharaon [sens en français] : « Ô Hâmân bâtis pour moi une tour : peut-être atteindrai-je les voies, les voies des cieux, et apercevrai-je le Dieu de Moûçâ, mais je pense que celui-ci est menteur » Cela a été rapporté de lui (Ibn Taymiyah) par son contemporain le Hâfidh Ahmad Ibn Yahyâ Al-Kilâbi dans sa riçâlah » [Retrouvez l’article : ici].

– Pour en savoir plus, consultez les articles suivant :

– De très nombreux savants de l’Islâm ont mis en garde contre les déviations d’Ibn Taymiyah, parmi eux : 

  • Salâhou d-Dîn As-Safadi a dit : « Les quatre Qâdî (Juges de l’État musulman) dont l’un est Mâliki, l’autre Châfi’i, l’autre Hanafi et l’autre Hambali ont été d’avis concordant et ont décrété qu’Ibn Taymiyah est un égaré et qu’il est un devoir de mettre en garde contre lui »[Dans son livre ‘Ouyoûnou t-Târîkh]
  • L’historien Ibnou Châkir a dit : « Ibn Taymiyah est un égaré »[Dans son livre ‘Ouyoûnou t-Tawârîkh]
  • Le Hâfidh Waliyyou d-Dîn Al-‘Irâqi a dit : « Ibn Taymiyah a contredit l’unanimité dans de nombreux points, il a été dit dans plus de soixante questions, dont certaines concernent les fondements. » [Dans son livre Al-Ajwibatou l-Mardiyyah]
  • L’Imâm Taqiyyou d-Dîn As-Soubki a dit : « Ibn Taymiyah a innové de mauvaises croyances et a contredit les fondements de l’Islâm » [Dans son livre Ad-Dourratou l-Moudiyyah]
  • Ibn Battoûtah a dit au sujet d’Ibn Taymiyah : « Il avait un problème dans sa tête» [Ar-Rihlah]
  • Le Hâfidh As-Sakhâwi a dit : « Il (c’est-à-dire le Chaykh ‘Alâ-ou d-Dîn Al-Boukhâri) était interrogé au sujet des opinions qu’Ibn Taymiyah avait été le seul à émettre, et il avait répondu en fonction des erreurs qu’il y trouvait et de ce qui repoussait son cœur ; jusqu’à ce qu’il détermine son jugement à son sujet et déclare ouvertement qu’Ibn Taymiyah est un innovateur, puis qu’il est mécréant. Par la suite il s’est mis à déclarer explicitement dans ses assemblées que quiconque appellerait Ibn Taymiyah par l’appellation “Chaykhou l-Islâm” deviendrait mécréant pour avoir employé ce terme. Et il était connu pour cela.» [Dans son livre Ad-Daw-ou l-Lâmi’ fî A’yâni l-Qarni t-Tâçi’]
  • Le Chaykh Ibnou Mou’allim al-Qourachi a dit : « Il (Ibn Taymiyah) est un égaré dont il est un devoir de mettre en garde ». [Dans son livre Najmou l-Mouhtadi]
  •  Le Qâdî Badrou d-Dîn Ibnou Jamâ’ah a dit : « Il (Ibn Taymiyah) est quelqu’un que Allâh a égaré ». [Rapporté par Al-Haytami dans son livre Al-Jawharou l-Mounadh-dham]
  • L’Imâm Bourhânou d-Dîn Al-Fazâri a déclaré mécréant Ibn Taymiyah, en effet l’Imâm Taqiyyou d-Dîn Al-Housni a dit : « L’Imâm, l’Illustre savant, Bourhânou d-Dîn Al-Fazâri a composé environ quarante lignes avec des preuves (contre Ibn Taymiyah), et il a conclu en donnant le jugement de déclarer mécréant Ibn Taymiyah, et a été d’accord avec lui le Chaykh Chihâbou d-Dîn Ibn Jahbal Ach-Châfi’i, et également le [Qâdî] Malikite a écrit sous la ligne (en tant que confirmation) et d’autres qu’eux encore ». [Dans son livre Daf’ou choubahi man chabbaha wa tamarrad]
  • L’Imâm Ibn Jahbal a déclaré mécréant Ibn Taymiyah, en effet l’Imâm Taqiyyou d-Dîn Al-Housni a dit : « Bourhânou d-Dîn Al-Fazâri a donné le jugement de déclarer mécréant Ibn Taymiyah, et a été d’accord avec lui le Chaykh Chihâbou d-Dîn Ibn Jahbal Ach-Châfi’i, et également le [Qâdî] Malikite a écrit sous la ligne (en tant que confirmation) et d’autres qu’eux encore ». [Dans son livre Daf’ou choubahi man chabbaha wa tamarrad]
  • Le Chaykh Ibnou Hajar Al-Haytami a dit : « Il (Ibn Taymiyah) est un innovateur, un égaré qui égare, un ignorant ». [Dans son livre Al-Fatâwa Al-Hadîthiyyah]
  • Le Chaykh Ibnou Hajar Al-Haytami a dit également : « De nombreux savants ont déclaré mécréant Ibn Taymiyah ». [Dans sa Hâchiyah de Charhou l-Îdâh fî Manâçiki l-Hajj]
  • Le Chaykh As-Sâwi Al-Mâliki a dit : « Les savants ont dit : Ibn Taymiyah est un égaré qui égare » [Dans son livre « Hâchiyatou s-Sâwi ‘alâ tafsîr al-Jalâlayn »]
  • Le Chaykh Ad-Doussoûqi Al-Mâliki a dit : « Certains Imâms Chafi’ites ont dit : Ibn Taymiyah est un égaré qui égare car il a violé l’unanimité (ijmâ’) et emprunté la voie menant aux innovations »[Dans sa Hâchiyah du Charh Al-Kabîr tome 2 p.362]
  • Le Chaykh Idrîs Ibn Ahmad Al-Wazzâni Al-Fâçi Al-Mâliki a dit : « La majorité des savants ont déclaré égaré Ibn Taymiyah et son élève Ibnou l-Qayyîm »[Dans son livre An-Nachrou t-Tayyib ‘alâ charhi ch-Chaykhi t-Tayyib]
  • Le Mouhaddith ‘Abdou Rabih Ibnou Soulaymân Ibnou Mouhammad Al-Qalyoûbi Al-Azhari a dit : « Ibnou Taymiyah dont ont été unanimes les musulmans qui ont une raison, à dire qu’il est un égaré qui égare »[Dans son livre Faydou l-Wahhâb]
  • Le  Chaykh Ahmad Al-Ghoumâri Al-Maghribi a dit : « Ibnou Taymiyah est un ennemi de Allâh et de Son prophète, un criminel, un khabîth, un égaré qui égare […] après cela, celui qui le surnomme “Chaykh al-Islâm” est un hypocrite (mounâfiq) et un égaré tout comme lui » [Dans son livre Al-Bahrou l-‘Amîq]
  • Le  Chaykh Ahmad Al-Ghoumâri Al-Maghribi a dit également : « Que Allâh enlaidisse Ibn Taymiyah, l’humilie et le rétribue par ce qu’il mérite ! Et cela a été réalisé al hamdoulilLâh car Il a fait de lui l’imâm de tout égaré qui égare après lui, et il a fait de ses livres une source d’égarement de sorte que personne n’a lu ses livres et ne leur a accordé une grande importance sans devenir un imâm de l’égarement de son époque, et il suffit pour cela que Allâh ta’âlâ a fait sortir des idées perverses d’Ibn Taymiyyah la corne du diable (qarn ach-Chaytân) et ses disciples les chiens de l’enfer (kilâb an-nâr) » [Dans son livre ‘Ali Ibn Abî Tâlib Imâmou l-‘Ârifin]
  • Le Chaykh Mouhammad Al-‘Arabi At-Tabbâni Al-Mâliki Al-Jazâ-iri Al-Makki a dit : « La croyance des suiveurs de Mouhammad Ibn ‘Abdi l-Wahhâb concernant Allâh Soubhânahou wa ta’âlâ est le tajsîm (corporalisme), et il a suivi en cela Ahmad Ibn Taymiyah qui lui-même a suivi les Karrâmiyyah » [Dans son livre Barâ-atou l-Ach’ariyyîn]
  • Le Chaykh ‘Abdou l-Lâh al-Ghoumâri al-Maghribi a dit : « Ibnou l-Qayyim a rapporté que son chaykh, Ibn Taymiyah faisait l’éloge des ouvrages de Al-Hawari (un moujassim) et qu’il incitait à les lire, car Ibn Taymiyah avait pour croyance l’assimilation (tachbîh) » [Dans son livre Itqânou s-San’ah fî Tahqîq ma’na l-Bid’ah]
  • Le Chaykh ‘Abdou l-Lâh al-Ghoumâri al-Maghribi, en bas de page de son livre en réplique à Al-Albâni (wahhabite) a dit : « Il a été rapporté de ‘Abdou l-Lâh ‘Alâ-ou d-Dîn al-Boukhâri al-Hanafi que celui qui qualifie Ibn Taymiyah de « chaykhou l-Islâm » alors par ce propos là il devient mécréant. Ce qu’il veut dire, c’est le fait de dire cela tout en ayant connaissance de ses paroles de mécréance et sa croyance d’égaré, et que malgré cela il le qualifie par ce terme ».
  • Le Chaykh ‘Abdou l-Lâh Al-Harari a dit : « [De parmi ceux qui ont mis en garde contre Ibn Taymiyah : ] Al-‘Allâmah (l’illustre savant) ‘Alâ-ou d-Dîn al-Boukhâri al-Hanafi, qui est décédé en 841 H., il l’a déclaré mécréant et il a déclaré mécréant ceux qui disent de lui « chaykhou l-Islâm », c’est-à-dire celui qui le nomme « chaykhou l-Islâm » tout en connaissant ses propos de mécréance. Le Hâfidh As-Sakhâwi a mentionné cela dans Ad-Daw-ou l-Lâmi’». [Dans son livre Maqâlât As-Sounniyah fî Kachfi Dalâlât Ibni Taymiyah]
  • Le Docteur ‘Abdou l-Fadîl Al-Qousi Al-Azhari a dit : « Les savants de son époque et des époques qui ont suivi jusqu’à nos jours l’ont déclaré comme étant un égaré qui égare autrui (dâll moudill) en raison de ses nombreuses croyances et fatwa déviantes, dont il ne s’est jamais repenti. […] Ibn Taymiyya fut incarcéré pour mécréance par avis concordant des savants et des gouverneurs musulmans». [Sur le site officiel de l’association mondiale des promus d’Al-Azhar]
  • Retrouvez ici une liste non exhaustive : Les savants ayant répliqué à Ibn Taymiyah.

– Articles à consulter sur notre site :

– Les paroles d’Ibn Taymiyah qui dérangent les wahhabites :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.