«

»

Oct 04

L’Imam Abou Hayyan Al-Andalouçi dénonce l’égarement de Ibn Taymiyah

Abou Hayyan Al-Andalouçi tafsir an-nahr   Abou Hayyan al-andalouçi mise en garde contre ibn taymiyya

Dans son tafsir « An-Nahrou l-Madd » (tome 1 page 254 de cette édition), lors de l’explication de la parole de Allah : {وسع كرسيه السموات والأرض} « waçi’a koursiyyouhou s-samawati wa l-ard » [Sourat Al-Baqarah – Ayatou l-Koursiyy], l’Imam Abou Hayyan Al-Andalouçi a dit :

« وقد قرأت في كتاب لأحمد بن تيمية هذا الذي عاصرناه وهو بخطه سماه كتاب العرش : “إن الله يجلس على الكرسي وقد أخلى مكانا يقعد معه فيه رسول الله صلى الله عليه وسلم” »

« J’ai lu dans un livre de Ahmad Ibnou Taymiyah, celui dont nous sommes le contemporain, un manuscrit de sa propre main qu’il a appelé Kitabou l-’Arch [qu’il était écrit]: ” Certes Allah s’assoit sur le Koursiyy et laisse un endroit libre pour y faire asseoir à côté de Lui le Messager de Allah (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) »

Informations utiles :

– L’Imâm, Al-‘Allâmah (l’Illustre savant), le Moufassir (exégète), le Mouqri (spécialiste de la récitation), le Nahwiyy (spécialiste de la grammaire) Mouhammad Ibn Yoûçouf Aboû Hayyân Al-Andalouçi est né en 654 à Grenade (Espagne) et il décédé en 745 de l’hégire (رحمه الله) au Caire (Egypte) c’est-à-dire il y a environ 690 ans. C’est un savant du madh-hab (école de jurisprudence) de l’Imâm Ach-Châfi’i. De nombreux grands savants ont étudié auprès de lui, parmi eux : Taqiyyou d-Dîn As-Soubki, Tâjou d-Dîn As-Soubki, Badrou d-Dîn Ibn Jamâ’ah, et autres.

  • L’Imâm As-Souyoûti a dit de lui : « Il est le nahwi (spécialiste de la grammaire), le Loughawi (spécialiste de la langue Arabe), le Moufassir (spécialiste du tafsîr), le Mouhaddith (spécialiste de la transmission du hadîth), le Mouqri (spécialiste de la récitation), et l’Historien de son époque » [Al-Boughyah]
  • L’Imâm Ibn Hajar Al-‘Asqalâni a dit à son sujet : « Il est le Chaykh de son époque et le revivificateur des sciences » et il a dit aussi : « Il a une grande maîtrise du tafsîr et de ses explications » [Ad-Dourarou l-Kâminah]
  • As-Safadi a dit le concernant : « Il a une grande maîtrise du tafsîr, du hadîth, et des biographies ».
  • Ibnou l-Jazari a dit de lui : « L’Imâm, le Hâfidh, le Chaykh de la langue Arabe, des récitations, et qui est honnete et digne de confiance ».

– Ce grand savant qui était contemporain de Ibn Taymiyah, témoigne avoir vu de la mécréance explicite dans un manuscrit de Ibn Taymiyah, à savoir que ce dernier attribuait à Allah le fait de s’asseoir sur le Koursiyy. Que Allah nous préserve du tajsim (anthropomorphisme).

– Abou l-’Abbas Ahmad Ibn Taymiyah Al-Harrani al-moujassim est né en 661 et il est décédé en 728 de l’Hégire. Il est l’une des plus anciennes références des wahhabites (pseudo-salafis). Retrouvez plus d’informations au sujet d’Ibn Taymiyah sur ce site : http://ibnoutaymiyya.com.

– L’Imam Abou Hayyan Al-Andalouçi a confirmé que cette mécréance de Ibn Taymiyah était bien présente dans la copie manuscrite d’origine. Cependant elle a été supprimée de la version imprimée. La cause de la suppression dans la version imprimée, c’est ce qu’a dit le Chaykh Al-Kawthari dans ses remarques sur As-Sayf : « L’authentificateur de l’impression des éditions As-Sa’adah m’a raconté qu’il avait jugé cela vraiment abominable et qu’il l’avait supprimé lors de l’impression afin que les ennemis de la Religion n’en profitent pas, et m’a prié de consigner cela ici afin que l’on puisse avoir connaissance de ce qu’il en était et de pouvoir porter conseil aux musulmans. »

– La croyance des musulmans à l’unanimité c’est que Allah n’est pas dans un endroit, ni une direction et qu’Il n’est pas concerné par les caractéristiques des créatures comme la position assise ou l’établissement. Le fait de croire que Allah est dans un endroit, une direction ou qu’Il soit assis sur le trône, cela constitue de la mécréance explicite. Voir des citations de savants à ce sujet : Ici .

– Pour approfondir davantage le sujet, consultez cet article : Ibn Taymiyah attribut la position assise à Allah .

– A savoir : dans les dernières éditions des ouvrages «An-Nahrou l-Madd » et « Al-Bahrou l-Mouhit », des maisons d’éditions malhonnêtes ont supprimées les passages dans lesquels l’Imam Abou Hayyan dénonce les égarements de Ibn Taymiyah. Que Allah nous protège contre les ruses des falsificateurs.

(1 commentaire)

  1. alisaidi

    j’aime votre site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.