L’Imâm Ibnou ‘Âbidîn dénonce la secte wahhabite

Ibnou 'abidin-al-hanafi-raddou-l-mouhtar   Ibnou 'abidin-al-hanafi-raddou-l-mouhtar t6   Ibn 'abidin denonce la secte wahhabite

Dans son livre « Raddou l-Mouhtâri ‘ala d-Dourri l-Moukhtâr », l’Imâm Ibnou ‘Âbidîn a dit :

« مطلب في أتباع [محمد بن] عبد الوهاب الخوارج في زماننا:
قوله: “ويكفرون أصحاب نبينا (صلّى الله عليه وسلّم)” علمت أن هذا غير شرط في مسمى الخوارج، بل هو بيان لمن خرجوا على سيدنا علي رضي الله تعالى عنه، والا فيكفي فيهم اعتقادهم كفر من خرجوا عليه، كما وقع في زماننا في أتباع [محمد بن] عبد الوهاب الذين خرجوا من نجد وتغلّبوا على الحرمين، وكانوا ينتحلون مذهب الحنابلة، لكنهم اعتقدوا أنهم هم المسلمون وأن من خالف اعتقادهم مشركون، واستباحوا بذلك قتل أهل السنّة قتل علمائهم حتى كسر الله شوكتهم وخرب بلادهم وظفر بهم عساكرالمسلمين عام ثلاث وثلاثين ومائتين وألف »

« Le projet des adeptes de [Mouhammad Ibnou] ‘Abdi l-Wahhâb, les Khawârij de notre époque :

Sa parole “et qui considèrent les compagnons de notre prophète (salla l-Lâhou ‘alayhi wa sallam) comme des mécréants” ne constitue pas une condition pour recevoir l’appellation de khawârij, mais il s’agit plutôt d’une simple clarification de ce qu’on fait ceux qui se sont révoltés contre notre maître ‘Ali (radiya l-Lâhou ta’âlâ ‘anhou). Sinon, il est suffisant qu’ils soient convaincus de la mécréance de ceux qu’ils combattent, comme cela s’est produit à notre époque avec les disciples de [Mouhammad Ibnou] ‘Abdi l-Wahhâb, qui ont émergé du Najd et pris le contrôle des deux sanctuaires (La Mecque et Médine). Ils prétendaient suivre l’école Hanbalite, mais ils croyaient qu’eux seuls étaient musulmans, et que tous ceux qui s’opposaient à leur croyance étaient des associateurs (mouchrikoûn). Sur cette base, ils ont légitimé le meurtre des gens de Ahlou s-Sounnah ainsi que de leurs savants, jusqu’à ce que Allâh ait réduit leurs forces à néant, et que les armées des musulmans aient attaqué leurs bastions et les aient vaincus en l’an 1233 de l’hégire ».

 Informations utiles :

– Al-‘Allâmah (l’illustre savant), l’Imâm, Le Faqîh (spécialiste de la jurisprudence), le Chaykh Mouhammad Âmîn Ibnou ‘Oumar connu sous le nom de Ibnou ‘Âbidîn Al-Hanafi, est né en 1198 et il décédé en 1252 de l’Hégire (rahimahou l-Lâh) c’est-à-dire il y a environ 180 ans. C’est un savant très connu, qui était considéré comme l’Imam Hanafite de son temps. Il vécu et enseigna principalement à Damas.

– Son livre « Raddou l-Mouhtâri ‘ala d-Dourri l-Moukhtâr » qui est un commentaire du livre « Ad-dourr », comporte plusieurs volumes et il s’agit de son ouvrage le plus célèbre.

– Ici dans ce chapitre il mentionne les khawârij de son époque, à savoir les membres de la secte wahhabite. Ils parlent d’eux en disant que cette secte a émergé du Najd, qu’Ils prétendent à tord suivre le Madh-hab Hanbalite, qu’ils considèrent que eux seul sont musulmans et croient que tout ceux qui s’opposent à leur nouvelle religion sont des associateurs. Sur cette base ils ont rendu licite le meurtre des gens de Ahlou s-Sounnah et de leurs savants.

– Dans ce paragraphe, l’Imâm Ibnou ‘Âbidîn parle de la secte wahhabite au passé, car à son époque les musulmans avaient combattues les wahhabites et avaient réussi à les repousser. Mais plus tard avec l’aide des Britanniques, les wahhabites ont réussi à reprendre à nouveau les lieux saints et mettre en place un état wahhabite (qui est actuellement l’Arabie Saoudite).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.