«

»

Avr 01

Il est permis de dire “ya Mouhammad” en son absence ou après sa mort [rapporté par Ibn Sounni]

Ibn Sounni - ‘Amalou l-Yawmi wa l-Laylah   Ibn 'Oumar- Ibn Sounni - Ya Mouhammad

Dans son livre « ‘Amalou l-Yawmi wa l-Laylah » (page 76 de cette édition), le Hafidh Ibnou Sounni a dit :

« باب ما يقوله إذا خدرت رجله :
[…]
عن الهيثم بن حنش قال : ” كنا عند عبد الله بن عمر رضي الله عنهما فخدرت رجله ، فقال له رجل : اذكر أحب الناس إليك ، فقال : يا محمد صلى الله عليه وسلم ، فكأنما نشط من عقال »

« Chapitre de ce que l’on dit lors de la paralysie de la jambe :

[…]

« D’après Haytham Ibnou Hanach: « Nous étions avec ‘Abdou l-Lah Ibn ‘Oumar (radiya l-Lahou ‘anhouma) lorsque sa jambe s’est paralysée. Alors, un homme lui a dit : « évoque la personne que tu aimes le plus ». C’est alors qu’il a dit : « Ya Mouhammad » et sa jambe s’est libérée de la paralysie. »

 

Informations utiles :

– Le Hafidh (spécialiste de la science du Hadith) Abou Bakr Ahmad Ibnou Mouhammad connu sous le nom de Ibnou Sounni, est né en 280, et il est décédé en 364 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est à dire il y a plus de 1070 ans. Il rapporte ce hadith dans son livre « ‘Amalou l-Yawmi wa l-Laylah » avec plusieurs chaînes de transmission.

– Le compagnon ‘Abdou l-Lah Ibnou ‘Oumar est décédé en 73 de l’Hégire (radiya l-Lahou ‘anhou) c’est à dire il y a environ 1360 ans. Le Prophète (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) a dit de lui qu’il est un homme vertueux (salih). Il est le fils du second Calife de l’Islam : ‘Oumar Ibnou l-Khattab.

– Le Hafidh Ibnou Sounni a écrit ce livre « ‘Amalou l-Yawmi wa l-Laylah »  dans le but de regrouper les évocations utiles et méritoires selon différentes situations. Il rapporte cette histoire dans le chapitre « ce que l’on dit lors de la paralysie de la jambe » afin que les gens appliquent cette évocation « Ya Mouhammad ». Le Hafidh Ibnou Sounni incite donc les musulmans a dire « Ya Mouhammad » tout comme l’a fait le grand compagnon Ibnou ‘Oumar (radiya l-Lahou ‘anhou).

– Cette citation est une réplique aux égarés qui prétendent que tous ceux qui disent : «Ya Mouhammad » après la mort du Messager (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) ou bien en son absence, sont des mécréants associateurs. Par leur parole infondée ces gens là ont déclaré mécréant un grand compagnon, des grands savants de la communauté et un grand nombre de musulmans.

– En effet cette parole est rapportée par de très nombreux savants, ceci fera l’objet d’autres articles incha-a l-Lah.

– Cette parole “Ya Mouhammad” est confirmée dans le manuscrit du livre « Al-Adabou l-Moufrad » de l’Imam Al-Boukhari, et sa chaîne de transmission est authentique. Voir l’article concernant Al-Boukhari : ici. Voir également la citation de l’Imam An-Nawawi : ici.

– Même Ibn Taymiyah a mentionné ce hadith dans son livre intitulé « Al-Kalimou t-Tayyib » (les bonnes paroles) afin d’inciter les gens à dire “Ya Mouhammad” lorsque la jambe se paralyse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vérification anti spam *