«

»

Fév 28

Le Chaykh As-Sâwi Al-Mâliki blâme la secte wahhabite

      

Dans son livre « Hâchiyatou s-Sâwi ‘alâ tafsîr al-Jalâlayn », lors de l’explication du verset :
{إِنَّ ٱلشَّيۡطَـٰنَ لَكُمۡ عَدُوٌّ۬ فَٱتَّخِذُوهُ عَدُوًّاۚ إِنَّمَا يَدۡعُواْ حِزۡبَهُ ۥ لِيَكُونُواْ مِنۡ أَصۡحَـٰبِ ٱلسَّعِيرِ} dont le sens en français est : {Certes le diable est un ennemi pour vous alors prenez-le comme ennemi. Il appelle ses partisans afin qu’ils deviennent des gens parmi ceux de l’enfer} [verset 6 de Soûrat Fâtir] le Chaykh As-Sâwi Al-Mâliki a dit :

« وقيل هذه الآية نزلت في الخوارج الذين يحرفون تأويل الكتاب والسنة ويستحلون بذلك دماء المسلمين وأموالهم كما هو مشاهد الآن في نظائرهم وهو فرقة بأرض الحجاز يقال لهم الوهابية يحسبون أنهم على شئ إلا أنهم هم الكاذبون استحوذ عليهم الشيطان فأنساهم ذكر الله أولئك حزب الشيطان ألا إن حزب الشيطان هم الخاسرون نسأل الله الكريم أن يقطع دابرهم »

« Il a été dit que ce verset a été révélé sur les Khawârij ceux qui falsifient l’interprétation (ta-wîl) du Livre et de la Sounnah et qui se rendent par cela permis le sang des musulmans et leurs biens, comme nous constatons à présent dans leurs manières d’agir ceux d’un groupe du Hijâz [Région correspondant de nos jours à une partie de l’Arabie Saoudite] qui sont appelés les Wahhabites qui pensent être sur la vérité alors que ceux sont eux les menteurs, le Chaytân a eu emprise sur eux et leur a fait oublier le rappel de Allâh, certes ils sont le parti de Chaytân et certes le parti de Chaytân est le perdant et nous demandons à Allâh qu’Il les extermine jusqu’au dernier. »

 

Informations utiles :

– Al-‘Allâmah (l’lillustre savant), le Faqîh (spécialiste de la jurisprudence) le Chaykh Abou l-‘Abbâs Ahmad Ibnou Mouhammad As-Sâwi Al-Misri Al-Mâliki est né en 1175 en Egypte et il est décédé à Médine en 1241 de l’Hégire (رحمه الله), c’est-à-dire il y a environ 200 ans. Son ouvrage « Hâchiyatou s-Sâwi » est un commentaire du tafsîr al-Jalâlayn.

– Ici, l’Imâm As-Sâwi dénonce la secte wahhabite en les désignants comme étant les Khawârij de son époque et comme étant le parti du Chaytân. Il dit que les wahhabites prétendent être sur la vérité alors qu’en réalité ils sont des menteurs.

– D’autres savants ont également désigné les wahhabites comme étant les Khawârij de notre époque. Parmi eux :

  • Le Sultân Mahmoûd II ;
  • Le Moufti de Médine, le Chaykh Mouhammad Al-Kourdi ;
  • L’Imâm Ibnou ‘Âbîdîn Al-Hanafi [voir : ici] ;
  • Le Qâdî ‘Outhmân Ibnou Mansoûr An-Nâsiri ;
  • Le Moufti de La Mecque, le Chaykh Ahmad Ibnou Zayni Dahlân ;
  • Le Chaykh ‘Abdoul-Lâh Al-Qaddoûmi An-Nâboulouçi Al-Madani Al-Hanbali ;
  • Le Chaykh As-Sayyid ‘Abdou l-Lâh Ibnou Haçan Bâchâ Ibnou Fadl Bâchâ Al-‘Alawi Al-Houçayni Al-Hijâzi ;
  • Le Chaykh Ahmad Raza (Ridâ) Khân ;
  • Un groupe d’environ trente savants (Imâms, Mouftis, Orateurs…) du Masjid Al-Harâm (grande mosquée de La Mecque) et de la mosquée du prophète (صلى الله عليه وسلم) à Médine, dans un document à destination de Mouhammad ‘Ali (gouverneur d’Egypte) pour le remercier de leur avoir envoyé une armée musulmane pour combattre les rebelles wahhabites. Dans cette lettre là ces savants définissent les wahhabites comme étant des Khawârij et des mécréants (moulhidîn).
  • Et bien d’autres…

– Les Khawârij sont une autre branche déviée qui se réclame de l’Islâm. C’est le premier des groupes égarés qui est apparus après le décès du prophète (صلى الله عليه وسلم). Les Wahhabites sont semblables aux Khawârij dans le fait de :

  • déclarer mécréant la masse des musulmans.
  • prendre les versets non-explicites selon leur sens apparent.
  • Combattre les musulmans par les armes.

Attention : Lors d’une des éditions de cet ouvrage, les wahhabites ont procédé à une falsification malsaine en supprimant le passage dénonçant leur secte. Ainsi ils se sont permis de faire disparaître le passage suivant : « comme nous constatons à présent dans leurs manières d’agir ceux d’un groupe du hijâz qui sont appelés les Wahhabites qui pensent être sur la vérité alors que ceux sont eux les menteurs»Ceci a eu lieu dans la version prétendument vérifiée par “Mouhammad ‘Abdou s-Salâm Châhîn” pour la maison d’édition Dâr al-Koutoub al-‘Ilmiyyah. Voir ci-dessous :

   

Voir aussi (toujours prétendument vérifiée par “Mouhammad ‘Abdou s-Salâm Châhîn”
pour la maison d’édition Dâr al-Koutoub al-‘Ilmiyyah):

    

Voir également chez cette autre maison d’édition (Dâr Al-Jîl) où la partie dans laquelle le Chaykh As-Sâwi avait dit : « qui sont appelés les Wahhabites» a été effacée et un espace vide a été laissé à la place  :

   

– Il ne s’agit pas du seul ouvrage que les wahhabites ont falsifié. Et ils ont suivis en cela leurs prédécesseurs anthropomorphistes (moujassimah), qui eux aussi avaient pour habitude de falsifier les ouvrages des savants de l’Islâm, tout comme en témoigne l’Imâm Tâjou d-Dîn As-Soubki (m.771 H.) au sujet des Moujassimah (anthropomorphistes) de son époque. Il a dit à leur sujet : « On constate chez les innovateurs, en particulier chez les Moujassimah (anthropomorphistes), une particularité qu’on ne trouve pas chez les autres : ils ont recours au mensonge afin de rendre victorieuse leur doctrine. Ils utilisent notamment le faux témoignage à l’encontre de ceux qui les contredisent en attaquant leur personne et leurs biens par le mensonge afin de confirmer leur croyance […] certains Moujassimah (anthropomorphistes) de notre époque en sont arrivés au point de falsifier le livre “Charh Sahîh Mouslim” du Chaykh Mouhyi d-Dîn An-Nawawi en effaçant des passages de An-Nawawi concernant ses explications des hadîth au sujet des Attributs [de Allâh]. Comme An-Nawawi est ach’arite, alors ce copiste n’a pas supporté de transcrire fidèlement ce livre de la manière dont il a été composé par son auteur. Ceci fait partie à mon avis des plus grands péchés, car il s’agit d’une falsification de la Charî’ah, et ceci est une porte ouverte vers la falsification en masse des livres qui passeront entre leurs mains ». [Dans son livre Tabaqâtou ch-Châfi’iyyati l-Koubrâ]

– Le Chaykh As-Sâwi Al-Mâliki fait également partie des nombreux savants qui ont dénoncé les égarements d’Ibn Taymiyah (moujassim). Ainsi dans ce même ouvrage il dénonce la plus grande référence des wahhabites, en disant : « Les savants ont dit que Ibn Taymiyah est un égaré qui égare ».

– Dans ce même ouvrage le Chaykh As-Sâwi confirme que le fait de croire que Allâh serait dans un endroit est de la mécréance [voir l’article à ce sujet : ici].

– Retrouvez sur notre site d’autres mises en gardes des savants de Ahlou s-Sounnah contre la secte wahhabite :

– Retrouvez la rubrique sur les groupes égarés : ici.

(1 commentaire)

  1. Hanbali

    Merci à vous pour votre dénonciation de cette secte satanique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.