«

»

Mai 08

Le Chaykh Al-Qâwouqji parle du tawhîd (l’unicité de Allâh)

Al-Qawouqji - Al-I’timadou fi l-I’tiqad   Qawouqji - Al-I'timad 1   Qawouqji - Al-I'timad 2

Dans son livre « Al-I’timâdou fi l-I’tiqâd », le Chaykh Al-Qâwouqji a dit :

« فإذا قال لك: أين الله؟ فقل: مع كل أحد بعلمه لا بذاته ، وفوق كل أحد بقدرته، وظاهر بكل شىء باثار صفاته، وباطن بحقيقة ذاته أي لا يمكن تصويره في النفس، منزه عن الجهة والجسمية. فلا يقال: له يمين ولا شمال ولا خلف ولا أمام، ولا فوق العرش ولا تحته، ولا عن يمينه ولا عن شماله، ولا داخل في العالم ولا خارج عنه، ولا يقال: لا يعلم مكانه إلا هو. ومن قال: لا أعرف الله في السماء هو أم في الأرض كفر لأنه جعل أحدهما له مكانا.
فإذا قال لك: ما دليلك على ذلك؟ فقل: لأنه لو كان له جهة أو هو في جهة لكان متحيزا، وكل متحيز حادث، والحدوث عليه محال »

« Si quelqu’un te dit “ayna l-Lâh ?” dis : « ma’a (avec) tout un chacun par Sa science et non pas par Lui-même ; fawq (supérieur) à tout un chacun par Sa toute puissance ; Dhâhir (Dont l’existence est évidente) par les manifestations de Ses attributs ; Bâtin (inimaginable) de par la réalité de Son Être, c’est-à-dire qu’il n’est pas possible de se L’imaginer ; Il est exempt de la direction et du physique [du corps]. On ne dit pas qu’Il a une droite, ni une gauche, ni un devant, ni un arrière, ni qu’Il est au-dessus du Trône ni en dessous, ni à sa droite, ni à sa gauche, ni à l’intérieur du monde, ni à l’extérieur. On ne dit pas que personne ne sait Son endroit sinon Lui et celui qui dit : « je ne sais pas si Allâh est dans le ciel ou sur la terre » est mécréant car il aura considéré qu’Il occuperait l’un de ces deux endroits.

Si maintenant on te demande : « Quelle est ta preuve en cela ? Réponds : « Parce que s’Il avait une direction ou s’Il était dans une direction, Il serait localisé et tout ce qui est localisé est entré en existence alors que l’entrée en existence est impossible à Son sujet »

Informations utiles :

– Le Chaykh, Al-‘Allâmah (l’illustre savant), le Mouhaddith (spécialiste de la science du hadîth), le Faqîh (spécialiste de la jurisprudence) Abou l-Mahâcin Chamsou d-Dîn Mouhammad Ibn Khalîl Ibn Ibrâhîm Al-Qâwouqji At-Tarâboulouçi Al-Loubnâni Al-Hanafi est né en 1224 et il est décédé en 1305 de l’Hégire (رحمه الله).

– Il a dit dans l’introduction de son ouvrage : « Voici un traité de croyance concernant le tawhîd pur de tout verbiage et de toute complication dont a besoin tout mourîd, que Allâh en fasse profiter tous les esclaves, âmîn »

– Ici il confirme plusieurs points important de la science du tawhîd : Allâh n’est pas dans un endroit, ni une direction, Il n’est ni en haut, ni en bas, ni à droite, ni à gauche, ni devant, ni derrière, Il n’est pas au dessus du Trône, Il n’est ni à l’intérieur du monde, ni à l’extérieur, Il n’est pas un corps, et on ne peut pas l’Imaginer.

– Il précise que celui qui a pour croyance que Allâh est dans un endroit, alors il est mécréant. En effet il a dit : « Celui qui dit : « je ne sais pas si Allâh est dans le ciel ou sur la terre » est mécréant car il aura considéré qu’Il occuperait l’un de ces deux endroits». Cela est similaire à ce qui est rapporté de l’Imâm Aboû Hanîfah et d’autres. En effet :

  • L’Imâm Abou l-Layth As-Samarqandi a dit : « L’Imâm Aboû Hanîfah a dit: « Celui qui dit : Je ne sais pas si Allâh est au ciel ou sur terre est devenu mécréant » car par cette parole il se sera illusionné que Allâh serait dans un endroit, et il est ainsi un associateur (mouchrik). » [Dans son commentaire du livre « Al-Fiqh Al-Akbar » de l’Imâm Aboû Hanîfah] [Retrouvez l’article : ici]
  •  Le Chaykh Moullâ ‘Ali Al-Qâri a dit : « Le Chaykh, l’Imâm Ibnou ‘Abdi s-Salâm, dans son livre Hallou r-Roumoûz, rapporte que l’Imâm Aboû Hanîfah (رحمه الله) a dit: « Celui qui dit : Je ne sais pas si Allâh ta’âlâ est au ciel ou sur terre est devenu mécréant ; Car cette parole donne l’illusion que Allâh (Al-Haqq) aurait un endroit et celui qui se donne l’illusion que Allâh a un endroit est un assimilationniste (mouchabbih)» Il n’y a pas de doute que Ibnou ‘Abdi s-Salâm fait partie des plus illustres des savants et ceux qui sont les plus fiables. Il est donc un devoir de se baser sur ce qu’il a rapporté » [Dans son commentaire du livre « Al-Fiqh Al-Akbar » de l’Imâm Aboû Hanîfah] [Retrouvez l’article : ici]

– Retrouvez d’autres paroles de savants sur le fait qu’Attribuer l’endroit ou la direction à Allah est de la mécréance : ici.

– Dans ce même ouvrage, le Chaykh Al-Qâwouqji a dit : « Si quelqu’un te demande « qui adores-tu ? » réponds-lui : j’adore Allâh, il n’est de dieu que Lui, Il est Celui qui n’est ni localisé sur terre ni dans [ou au dessus] les cieux (fi s-samâ), Il existe de toute éternité avant la création de l’endroit et du temps, et Il est maintenant tel qu’Il est de toute éternité [c’est-à-dire qu’Il est sans endroit et qu’Il ne dépend pas du temps], on ne peut pas l’imaginer, rien de ce qui existe n’a de ressemblance avec Lui ». [Retrouvez l’article : ici].

– Le Chaykh Al-Qawouqji a dit également : « Il est un devoir à Son sujet [de connaitre de parmi Ses attributs] ta’âlâ : l’ouïe : et Il est exempt de l’oreille et du tympan ». [Retrouvez l’article : ici].

(1 commentaire)

  1. Balde

    Merci beaucoup. Pour le site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.