L’Imâm Ahmad Ibn Hanbal n’a jamais attribué de direction à Allâh [rapporté par Ibn Jamâ’ah]

ibn-jama3ah-idahou-d-dalil   Ahmad ibn hanbal n'a pas attribué de direction à Allah - qadi ibn jama'ah - idahou d-dalil

Dans son livre « Idâhou d-Dalîl fî Qat’i Houjaji ahli t-ta’tîl » (pages 108 de cette édition) le Qâdî Badrou d-Dîn Ibnou Jamâ’ah a dit :

«إنّه – يعني الإمام أحمد بن حنبل  – كان لا يقول بالجهة للباري تعالى»

« Certes l’Imâm Ahmad Ibnou Hanbal n’a jamais attribué de direction à Al-Bârî (Le Créateur : c’est-à-dire Allâh)»

 

Informations utiles :

– L’Illustre savant du salaf, le Moujtahid (jurisconsulte), l’Imâm Aboû ‘Abdi l-Lâh Ahmad Ibnou Mouhammad Ibnou Hanbal Ach-Chaybâni est né en 164 à Baghdâd et il est décédé en 241 de l’Hégire à Baghdâd (رحمه الله) c’est-à-dire il y a plus de 1190 ans. Il est l’Imâm de l’école Hanbalite, l’un des quatre Imams.

– Le Qâdî (juge), le Faqih (spécialiste de la jurisprudence), le Mouhaddith (spécialiste de la science du Hadîth), le Chaykh Badrou d-Dîn Mouhammad Ibnou Ibrâhîm connu sous le nom de Ibnou Jamâ’ah est né en 639 à Hamah (Syrie) et il est décédé en 733 de l’Hégire au Caire (رحمه الله) c’est-à-dire il y a environ 700 ans. Il était le président des juges Châfi’i en Égypte à son époque.

– Ici il confirme que contrairement aux mensonges proférés par les anthropomorphistes (moujassimah), l’Imâm Ahmad Ibnou Hanbal n’a jamais attribué de direction à Allâh ta’âlâ.

– Nombreux sont les savants qui ont innocenté l’Imâm Ahmad de cette croyance laide. En plus du Qâdî Badrou d-Dîn Ibnou Jamâ’ah, nous pouvons citer le grand savant Hanbalite, l’Imâm Ibnou l-Jawzi (رحمه الله) qui est un pilier dans l’école de l’Imâm Ahmad [Retrouvez la citation : ici], l’Imâm Ibnou Hajar Al-Haytami (رحمه الله) et d’autres.

– En revanche il a été rapporté de la part de l’Imâm Ahmad qu’il niait le corps au sujet Allâh [voir : ici], et qu’il considérait mécréant ceux qui ont pris pour croyance que Allâh serait un corps ou qu’Il serait dans une direction [voir : ici] et [voir : ici].

L’Imam Ahmad Ibn Hanbal a fait une interpretation du verset « wa jâ-a Rabbouka » [Rapporté par Al-Housni]

Al-Housni - Daf3ou choubah   Ahmad Ibn Hambal -tawil - housni - wa ja-a rabbouka

Dans son livre « Daf’ou choubahi man chabaha wa tamarad » (page 62 de cette édition), l’Imâm Taqiyyou d-Dîn Al-Housni a dit :

«[عن] قوله تعالى وجاء ربك قال الإمام أحمد معناه جاء أمر ربك  »

« Concernant la parole de Allâh ta’âla {وجاء ربك} « wa jâ-a Rabbouka » l’Imâm Ahmad [Ibn Hanbal] a dit : le sens est que viendra l’ordre de ton Seigneur »

Informations utiles :

– L’Imam, le Faqîh (spécialiste de la jurisprudence) Abou Bakr Taqiyyou d-Dîn Al-Housni Al-Houçayni Ach-Châfi’i Ad-Dimachqi est décédé en 829 de l’Hégire (rahimahou l-Lâh), c’est-à-dire il y a plus de 600 ans.

– Ici, il mentionne la célèbre interprétation (ta-wil) de l’Imam Ahmad Ibn Hanbal au sujet du verset {وجاء ربك} « wa jâ-a Rabbouka » dans laquelle il a dit que c’est l’ordre de Allâh qui viendra et non Allâh lui-même.

– Quant aux moujassimah (ceux qui attribuent à Allâh les caractéristiques des créatures) ils comprennent de ce verset que Allâh lui-même viendra, c’est-à-dire qu’ils attribuent à Allâh le mouvement et le déplacement, et cela est un égarement clair.

– Cette citation est une preuve supplémentaire confirmant le fait que les musulmans du Salaf avaient quelquefois recours à l’interprétation détaillé (ta-wil).

– L’Illustre savant du Salaf, le Moujtahid, l’Imam Aboû ‘Abdi l-Lâh Ahmad Ibnou Mouhammad Ibnou Hanbal Ach-Chaybâni est né en 164 et il est décédé en 241 de l’Hégire (rahimahou l-Lâh) c’est-à-dire il y a plus de 1190 ans. Il est l’Imâm de l’école Hanbalite, l’un des quatre Imams.

– Cette interprétation de l’Imâm Ahmad Ibn Hanbal a été mentionnée dans de nombreux ouvrages de savants. [Retrouvez ici : l’extrait du livre de As-Sa’idi Al-Hanbali] et [Retrouvez ici : l’extrait du livre de Ibn Kathîr]

Le Chaykh Al-Qaddoûmi Al-Hanbali confirme qu’attribuer l’endroit à Allâh est de la mécréance

Manhaj-al-Ahmad-Al-Qaddoumi-al-hanbali-   Manhaj-al-Ahmad-Al-Qaddoumi-al-hanbali-livre   Manhaj-al-Ahmad-Qaddoumi-Attribuer-endroit-à-Allah-est-de-la-mécréance

Dans son livre « Al-Manhajou l-Ahmad », Le Chaykh Al-Qaddoûmi Al-Hanbali a dit :

«ويجب الجزم بأنّه تعالى ليس بجسم ولا جوهر ولا عرض ،لا تحلّ به الحوادث ولا يحلّ في حادث ولا ينحصر فيه، فمن اعتقد أنّ الله بذاته في كلّ مكان أو في مكان فهو كافر. بل يجب الجزم بأنّه تعالى بائن من خلقه (أي لا يشبههم)، فالله تعالى كان ولا مكان ثم خلق المكان وهو الآن كما كان قبل خلق المكان»

« Il est un devoir d’affirmer que Allâh ta’âlâ n’est pas un corps, ni une substance, ni une caractéristique des substances, ce qui entre en existence (al-hawâdith) ne s’incarnent pas en Lui, et Il ne s’incarne pas en eux. Aucune des choses qui entrent en existence ne Le contienne. Celui qui croit que Allâh est par Lui-même dans tous les endroits ou dans un endroit est mécréant. Il est un devoir de croire que Allâh est différent de Ses créatures, ainsi Allâh existe de toute éternité et il n’y a pas d’endroit de toute éternité. Il a créé l’endroit et Il est tel qu’Il est avant la création de l’endroit »

Informations utiles :

– Le Moufti, Al-’Allâmah (l’illustre savant), le Chaykh ‘Abdoul-Lâh Al-Qaddoûmi An-Nâboulouçi Al-Madani Al-Hanbali est né en 1247 et il est décédé en 1331 de l’Hégire (Rahimahou l-Lâh). Il était le savant des Hanbalites dans le Hijaz et au Cham. Ce livre là (Al-Manhajou l-Ahmad) est justement un livre dans lequel il présente la croyance de l’Imam Ahmad Ibn Hanbal.

– Ici, il mentionne et confirme la citation de Chaykh Badrou d-Dîn Ibnou Balbân Al-Hanbali qui dit clairement que celui qui croit que Allâh est dans un endroit alors il est mécréant, et il en est de même pour celui qui croit que Allâh est dans tout les endroits, c’est à dire partout de par Son Être.

– En effet la croyance correct est de croire fermement que Allâh existe sans endroit car Il en est Le Créateur.

– Le Chaykh Mouhammad Ibnou Badri d-Dîn Ibnou Balbân Ad-Dimichqi Al-Hanbali, est né en 1006 et il est décédé en 1083 de l’Hégire (rahimahou l-Lâh) , c’est à dire il y a plus de 350 ans. L’ouvrage dont est tiré cette citation est intitulé “Moukhtasar Al-Ifâdât”.

– La voie de l’Imam Ahmad [ainsi que de l’Imam Mâlik, de l’Imam Aboû Hanîfah, et de l’Imam Ach-Châfi’i] est de déclarer mécréant ceux qui prétendent que Allâh est dans un endroit ou une direction. [Voir l’article à ce sujet : ici].

– Retrouvez d’autres paroles de savants qui ont confirmé le fait qu’attribuer le corps, l’endroit ou la direction à Allâh, cela fait sortir de l’Islam : ici .

– Dans ce même ouvrage le Chaykh Al-Qaddoûmi mentionne également le fait que celui qui a pour croyance que Allâh est un corps, il n’est pas musulman. [Voir l’article à ce sujet : ici].

L’Imam Ahmad Ibn Hanbal a interprété le verset « wa ja-a Rabbouka » [Rapporté par As-Sa’idi]

Al-Jawhar Al-Mouhsal - as-sa'idi al-hanbali   Ahmad Ibn Hanbal - interpretation - wa ja-a rabbouka - ta'wil

Dans son livre « Al-Jawhar Al-Mouhsal fi Manaqibi l-Imam Ahmad Ibnou Hanbal », le Chaykh As-Sa’idi Al-Hanbali rapporte que l’Imam Ahmad Ibnou Hanbal a dit :

« [قال الإمام أحمد بن حنبل:] قال الله جلَّ ذكره{وجاء ربك والملك صفا صفا} وإنما تأتي قدرته »

« Allah jalla dit : « wa ja’a Rabbouka wa l-malakou saffan saffa » ; et certes c’est la manifestation de Sa puissance qui viendra (qoudratouhou). »

Informations utiles :

– L’Illustre savant du Salaf, le Moujtahid, l’Imam Abou ‘Abdi l-Lah Ahmad Ibnou Mouhammad Ibnou Hanbal Ach-Chaybani est né en 164 et il est décédé en 241 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 1190 ans. Il est l’Imam de l’école Hanbalite, l’un des quatre Imams.

– Le Chaykh Mouhammad Ibn Mouhammad Ibn Abi Bakr As-Sa’idi Al-Misri Al-Hanbali est né en 836 et il est décédé en 900 de l’Hégire (rahimahou l-Lah), c’est-à-dire il y a plus de 530 ans. Il était un savant de l’école Hambalite. Son livre « Al-Jawhar Al-Mouhsal fi Manaqibi l-‘Imam ‘Ahmad Ibnou Hanbal  » est consacré à l’Imam Ahmad.

– Ici, le Chaykh As-Sa’idi Al-Hanbali rapporte dans son ouvrage que l’Imam Ahmad ibn Hanbal a fait l’interprétation du verset {وَجَآءَ رَبُّك } « wa ja-a Rabbouka », en disant que c’est la manifestation de la puissance de Allah qui viendra.

– Cela a également été rapporté par l’Imam Al-Bayhaqi avec une chaîne de transmission sahih (authentique).

– Quant aux moujassimah (ceux qui attribuent à Allah les caractéristiques des créatures) ils comprennent de ce verset que Allah lui même viendra, c’est à dire qu’ils attribuent à Allah le mouvement et le déplacement.

– Cette citation est une preuve supplémentaire confirmant le fait que les musulmans du Salaf avaient quelquefois recours à l’interprétation détaillé (ta-wil).

– Voir d’autres citations de savants concernant l’explication du verset {وَجَآءَ رَبُّك } « wa ja-a Rabbouka »: ici.

Le Chaykh Al-Mardawi confirme que le tawassoul est permis et encouragé par l’Imam Ahmad

Al-Mardawi Al-Hanbali - Al-Insaf   Al-Mardawi Al-Insaf  Al-Mardawi Al-Insaf -tawassoul - ahmad ibn hanbal

Dans son livre « Al-Insaf » (tome 2, page 456 de cette édition), le Chaykh Al-Mardawi Al-Hanbali a dit :

« يجوز التوسل بالرجل الصالح على الصحيح من المذهب، وقيل: يُستحب. قال الإمام أحمد للمروذي : يتوسل بالنبي صلى اله عليه وسلم في دعائه وجزم به في المستوعب وغيره. »

« Il est permis de faire le tawassoul par le degré d’un homme vertueux, selon l’avis correct du Madh-hab [Hanbalite]. Et il a été dit que cela est fortement recommandé (moustahab).

L’Imam Ahmad [Ibn Hanbal] a dit à Abou Bakr Al-Marwadhi : « Accomplis le tawassoul par le Prophète (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) lorsque tu fais des invocations (dou’ah) »

Informations utiles :

– Al-‘Allamah (l’illustre savant), le Faqih (spécialiste de la jurisprudence), le Chaykh ‘Ala-oud-Din Aboul-Haçan ‘Ali Ibn Soulayman Al-Mardawi Ad-Dimachqi est né en 817 et il est décédé en 885 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a environ 550 ans. Il était un savant reconnu de l’école de l’Imam Ahmad Ibn Hanbal. Le titre complet de son ouvrage est « Al-Insaf fi ma`rifat ar-Rajih mina l-Khilafi ‘ala Madhhab al-Imam al-Moubajjal Ahmad Ibn Hanbal ».

– Ici il dit que l’avis retenu dans l’école de jurisprudence (madh-hab) Hanbalite est qu’il est permis de faire le tawassoul par le degré d’un homme vertueux, et que cette pratique est recommandée.

– Puis il dit que l’Imam Ahmad Ibn Hanbal incitait de faire le tawassoul par le Prophète (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam).

– L’Illustre savant du Salaf, le Moujtahid, l’Imam Abou ‘Abdi l-Lah Ahmad Ibnou Mouhammad Ibnou Hanbal Ach-Chaybani est né en 164 et il est décédé en 241 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 1190 ans. Il est l’Imam de l’école Hanbalite, l’un des quatre Imams.

– Le Chaykh Abou Bakr Al-Marwadhi était un contemporain de l’Imam Ahmad Ibn Hanbal, il est décédé en 238 de l’Hégire (rahimahoullah).

– Le tawassoul est demander à Allah l’obtention d’un profit ou l’empêchement d’une nuisance et ce, par la mention du nom d’un prophète ou d’un saint, par honneur pour celui par lequel le tawassoul est fait. Faire le tawassoul est permis en leur présence et en leur absence. Les appeler est permis en leur absence et en leur présence, tout comme l’indique les preuves selon la Loi de l’Islam. Le tawassoul ne constitue donc pas une adoration pour autre que Allah.

– Retrouvez d’autres citations au sujet du tawassoul et du tabarrouk : ici.