Sayyid Qoutb avait pour croyance que Allâh est dans tout les endroits comme les jahmiyyah et les mou’tazilah

Sayyid Qoutb - fi dhilali l-qouran   sayyid qoutb égaré croit que Allah est partout dans tout les endroits fi dhilal al qouran   sayyid-qutb-sayyid-qoutb-sayyid-qotb-%d8%b3%d9%8a%d8%af-%d9%82%d8%b7%d8%a8

[Attention : ceci est un article de mise en garde contre des propos contraires à l’Islâm]

Dans son livre « Fî Dhilâli l-Qour-ân » (tome 6, page 3481 de cette édition) Sayyid Qoutb l’un des leaders du groupe égaré dont les membres se font appeler « les frères musulmans » a dit :

« { وَهُوَ مَعَكُمْ أَيْنَ مَا كُنتُمْ وَٱللَّهُ بِمَا تَعْمَلُونَ بَصِيرٌ }
وهو كلمة على الحقيقة لا على الكناية والمجاز. فالله سبحانه مع كل واحد ومع كل شيء في كل وقت وفي كل مكان»

« [Concernant le verset : ] {wa houwa ma’akoum ayna mâ kountoum wa l-Lâhou bimâ ta’maloûna basîr}

Il s’agit d’une parole au sens propre (haqîqah) et non au sens figuré ou métaphorique ; et Allâh soubhânah est avec chaque personne et avec toutes choses, à tout moment et dans tout les endroits»

Informations utiles :

– Sayyid Qoutb Ibnou Ibrâhîm, est un écrivain Égyptien, né le 9 octobre 1906 dans le village de Moûchâ dans la province de Asyoût dans le sud de l’Egypte. Il sortit de la faculté “Dârou l-‘Ouloûm” du Caire en 1934, et travailla au sein du journal “al-Ahrâm”, il voyagea pour son travail puis se rallia au parti “Hizb al-Ikhwân” (ceux qui se font appeler les frères musulmans) au sein duquel il fût vite placé au premier rang, puis il détourna le parti dans une voie différente de celle de son fondateur d’origine : Haçân Al-Bannâ. Il fût ensuite emprisonné, et s’adonna durant son incarcération à la composition d’ouvrages dans sa cellule. Sayyid Qoutb n’a pas appris la science de la religion auprès d’un quelconque Chaykh ou d’un savant, tout comme en témoignent ses ouvrages qui comportent des expressions philosophiques et de nombreux égarements, il s’est ainsi perdu et a mené beaucoup de personnes à leur perte. Il fût exécuté le 29 août 1966 par pendaison pour son apostasie.

– Son livre « Fî Dhilâli l-Qour-ân » qu’il a écrit sous la forme d’un tafsîr lorsqu’il était en prison, comporte beaucoup de prétentions contraire à l’Islâm et à l’unanimité des musulmans.

– Ici, Sayyid Qoutb dévoile sa croyance contraire à celle des musulmans en prétendant que Allâh serait de par Lui-même avec tout un chacun, à tout moment, et dans tout les endroits, et en prétendant que le verset { وَهُوَ مَعَكُمْ أَيْنَ مَا كُنتُمْ } [wa houwa ma’akoum ayna mâ kountoum] devrait être pris au sens apparent et non au sens figuré. Ainsi Sayyid Qoutb a rejoint la croyance de Jahm ibn Safwân, des mou’tazilah et des najjâriyyah sur cet égarement manifeste.

– Quant aux gens de la sounnah, ils ont été unanimes à dire que ce verset ne doit pas être pris au sens apparent, tout comme le rapporte l’Imâm, le moufassir (spécialiste de l’explication du Qour-ân) Fakhrou d-Dîn Ar-Râzi en disant : « Il est confirmé l’unanimité sur le fait que Allâh soubhânah n’est pas avec nous (ma’anâ) dans un endroit, ni une direction, ni dans un espace.» [Consultez l’article à ce sujet : ici].
Et Ibn Kathîr a dit dans son tafsîr : « Les moufassiroûn (savants spécialistes de l’explication du Qour-ân) ont été unanimes sur le fait de rejeter la parole des jahmiyyah (le groupe de Jahm Ibn Safwân) – et Allâh est totalement exempt de ce qu’ils prétendent – qu’Il serait dans tout les endroits».

– Ainsi les savants ont catégoriquement rejeté cette croyance, et on expliqué que “la ma’iyyah” de Allâh est par Sa science, Sa puissance, […]. Mais en aucun cas ce verset ne signifierait que Allâh serait partout ou dans tout les endroits de par Son Etre. Consultez à ce sujet la parole de :

  • L’Imâm Ibnou Foûrak [voir : ici] ;
  • L’Imâm Ibn ‘Açâkir qui rapporte la voie de l’Imâm de la Sounnah : Abou l-Haçan Al-Ach’ari [voir : ici]
  • L’Imâm Fakhrou d-Dîn Ar-Râzi [voir : ici] ;
  • L’Imâm Al-Qourtoubi [voir : ici];
  • D’autres articles seront ajouté (إن شاء الله).

– Bien plus, les savants ont considéré cette croyance comme étant de la mécréance claire et explicite. En effet le Chaykh Ibn Balbân Al-Hanbali a dit : “Celui qui croit que Allâh est par Lui-même dans tous les endroits ou dans un endroit est mécréant.”, cela a également été confirmé par le Chaykh Al-Qaddoûmi Al-Hanbali [Retrouvez l’article : ici]. Quant au Chaykh ‘Abdou l-Ghâni Al-Nâboulouçi Al-Hanafi, il a dit : « Quant à l’assimilation (tachbîh) c’est de croire que Allâh ta’âlâ ressemble à l’une de Ses créatures, comme ceux qui croient que Allâh est un corps au-dessus du Trône […] ou qu’Il est au ciel (fi s-samâ), ou qu’Il est dans une des six directions, ou qu’Il est dans un des endroits ou dans tous les endroits , ou qu’Il a rempli les cieux et la terre ou qu’Il s’est incarné dans quelque chose ou dans toute les choses, ou celui qui croit que les créatures seraient une partie de Lui, et tout ceci est de la mécréance claire » [Retrouvez l’article : ici].

– Quant à celui qui dirait “Allâh est partout” ou “dans tout les endroits” en comprenant de ces expressions que Allâh sait toute chose, qu’Il voit tout et qu’Il entend tout, tout en ayant pour croyance que Allâh n’est pas concerné par les endroits, alors il n’est pas déclaré mécréant, bien que les termes qu’il ait utilisé soient blâmable. L’Imâm Ibnou Foûrak a dit à ce sujet : «Le sens est correct mais l’expression utilisée est interdite (mamnoû’)» [Mouchkilou l-Hadîth].

– La croyance des musulmans, celle des gens de la vérité, est que Allâh n’est pas concerné par Ses créatures, c’est-à-dire qu’Il n’en dépend pas. Ainsi Il n’est pas dans un endroit, ni dans tout les endroits, mais Il existe sans endroit.  En effet Allâh existe de toute éternité alors que les endroits n’existaient pas, et après avoir créé les endroits, Allâh existe toujours sans endroit.

– Retrouvez d’autres articles concernant le fait qu’il n’est pas permis de croire que Allâh serait partout ou dans tout les endroits : ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

  1. الشيخ مصطفى صبري المتوفى سنة 1373 للهجرة وصف سيد قطب المصري بأنه ” أجنبي عن العلوم الإسلامية ” في إشارة الى شدة جهله بدين الله تعالى. وذلك في الجزء الاول من كتابه (موقف العقل) في الصحيفة 329.
    وسيد قطب يشبه الله بخلقه، فيسمي الله “الريشة المبدعة ” كما في كتابه (التصوير الفني)، ويسمي الله “العقل المدبر” كما في تفسيره لسورة النبأ. وهذا لا يخفى أنه إلحاد، قال تعالى: {وَلِلَّهِ الْأَسْمَاءُ الْحُسْنَىٰ فَادْعُوهُ بِهَا ۖ وَذَرُوا الَّذِينَ يُلْحِدُونَ فِي أَسْمَائِهِ ۚ سَيُجْزَوْنَ مَا كَانُوا يَعْمَلُونَ }. قال الامام النسفي في تفسير هذه الآية ما نصه :”ومن الإلحاد تسميته (أي الله) بالجسم والجوهر والعقل”.