«

»

Mar 21

Al-Majlissi (Chiite) prétend que le Qour-ân est falsifié

         

[Attention : ceci est un article de mise en garde contre des propos contraires à l’Islâm]

Dans le livre intitulé « Mir-âtou l-‘Ouqoûl » (tome 12 pages 525 et 526 de cette édition) Mouhammad Bâqir Al-Majlissi le chiite a dit :

«عن ابي عبدالله عليه السلام قال: إن القرآن الذي جاء به جبرائيل عليه السلام إلى محمد صلى الله عليه واله سبعة عشر ألف أية »

«Aboû ‘Abdi l-Lâh [Ja’far As-Sâdiq] (‘alayhi s-salâm) a dit : Certes le Qour-ân avec lequel est venu [l’ange] Jabrâ-îl (‘alayhi s-salâm) à Mouhammad (salla l-Lâhou ‘alayhi wa âlihi wa sallam) contient dix-sept milles (17 000) versets»

 

Puis lorsqu’il commente ce texte, il ajoute :

«فالخبر صحيح ولا يخفى أن هذا الخبر وكثير من الاخبار الصحيحة الصريحة في نقص القران وتغييره وعندي ان الاخبار في هذا الباب متواتره معنى»

« Ce récit est authentique (sahîh) ; et on ne peux renier que ce récit et de nombreux récits authentiques (sahîhah) et explicites confirment que le Qour-ân a été diminué et modifié, et les récits à ce sujet sont moutawâtir (rapporté par un grand groupe de personnes) dans ce sens»

 

Informations utiles :

– Mouhammad Bâqir Al-Majlissi (chiite) est né en 1037 et il est décédé en 1111 de l’hégire à Ispahan (Iran), les chiites le considère comme un « Allâmah » (Illustre savant) « Chaykhou l-Islâm » ou encore « Khatîm al-Mouhaddithîn » (le sceau des spécialistes de la science du hadîth) et comme l’un des plus grands savants de leur mouvance. Il est l’auteur d’ouvrages qui comptent de parmi les plus grandes références chez les chiites comme ce livre en question (Mir-âtou l-‘Ouqoûl) ou encore « Bihâr al-Anwâr » et d’autres.

– Ce livre « Mir-âtou l-‘Ouqoûl » est un commentaire du livre « Al-Kâfî » d’Al-Koulayni. Et le livre « Al-Kâfî » est considéré chez les chiites comme l’ouvrage de hadîth le plus authentique. Il contient cependant des récits comme celui-ci prétendant que le Qour-ân serait falsifié.

– Ici, Al-Majlissi rapporte un hadîth Chiite prétendant qu’il y aurait dans le Qour-ân révélé au prophète Mouhammad (صلى الله عليه وسلم)  dix sept milles (17 000)  versets. Or le Qour-ân que nous possédons en comporte un peu plus de 6200. Ainsi il y a dans ce hadîth Chiite la prétention que notre Qour-ân serait incomplet d’environ 10800 versets !! Et Al-Majlissi lors du commentaire de ce récit prétend qu’il est sahîh, et plus encore, il témoigne qu’il y a de très nombreux textes moutawâtir dans la tradition Chiite qui indiqueraient que le Qour-ân que nous possédons serait incomplet et falsifié. D’ailleurs il y a dans ce même ouvrage d’autres passages dans lesquels il confirme sa croyance en la falsification du Qour-ân.

– Egalement une autre grande référence chez les Chiites : Abou l-Haçan Al-‘Âmili qui est l’élève de Al-Majlissi, rapporte et confirme dans son ouvrage « Mouqaddimah Tafsîr al-Bourhân » que Al-Majlissi croyait en la falsification du Qour-ân et qu’il a suivi en cela d’autres grandes références Chiite :

  • Al-Koulayni qui est l’une des plus grandes références chez les chiites et qui a écrit le livre « Al-Kâfî » qui est l’ouvrage principale de hadîth chez eux.
  • Al-Qoummi qui est également une référence majeur des chiites et qui est l’auteur d’un de leur plus célèbre tafsîr.
  • et autres qu’eux [Retrouvez l’article : ici].

– Ainsi, dans de nombreuses sources Chiite il est mentionné que le Qour-ân serait falsifié et diminué, et ceci dans les livres qu’ils considèrent eux-même comme les livres de références qui sont la base de leur mouvance.

– De plus, il attribue cette mécréance explicite au grand Imâm Ja’far As-Sâdiq que les Chiites considèrent pourtant dans leur dogme comme le sixième des douze imams infaillibles.

– L’Imâm Ja’far As-Sâdiq: Il est Aboû ‘Abdi l-Lâh, Ja’far fils de Mouhammad Al-Bâqir, fils de Zaynou l-‘Âbidin ‘Ali fils de Al-Houçayn, le fils de l’Imâm ‘Ali Ibnou Abî Tâlib et Fâtimah (رضي الله عنهم), la fille du prophète (صلى الله عليه وسلم). Il est également descendant du Calife bien-guidé Aboû Bakr As-Siddîq (رضي الله عنه) de par son ascendance maternelle. Il est parmi les grands Imam du Salaf. Il est né en 83 à Médine et est décédé en 148 de l’Hégire à Médine également, et fût enterré dans le cimetière d’Al-Baqî’. Il faisait partie des maîtres des gens de la famille du Prophète (صلى الله عليه وسلم) dans la jurisprudence, dans la science et par le mérite.

– Allâh ta’âlâ dit :

{إِنَّا نَحۡنُ نَزَّلۡنَا ٱلذِّكۡرَ وَإِنَّا لَهُ ۥ لَحَـٰفِظُونَ}

ce qui a pour sens : « C’est Nous qui avons fait descendre le Qour-ân et c’est Nous qui en assurons la préservation » [Soûrat Al-Hijr / 9]

– Comment se fait-il que ces Chiites qui ont pris comme pilier de leur foi l’insulte envers les compagnons, se taisent sur des égarements aussi graves provenant de leur propres références !?  Et comment peuvent-ils se baser sur des ouvrages et prendre en considération des hadîth contenant dans leur chaînes de transmission des personnes avec des croyances clairement contraire à l’Islâm !?

(1 commentaire)

  1. Oumar

    Merci de vos efforts d’information qui améliorent notre formation en tant que musulman. Il est dit quelque part, je crois, que les divergences entre les savants sont une miséricorde d’Allah. Mais certaines contradictions peuvent fragiliser l’islam si on ne les règle pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.