‘Â-ichah explique les versets 8 et 9 de soûrat An-Najm [Rapporté par Mouslim]

   

Dans son célèbre recueil de hadîth sahîh, l’Imâm Mouslim a rapporté que ‘Â-ichah (رضي الله عنها) a dit au sujet de l’explication de la parole de Allâh : { ثُمَّ دَنَا فَتَدَلَّىٰ فَكَانَ قَابَ قَوۡسَيۡنِ أَوۡ أَدۡنَىٰ} [Soûrat An-Najm / 8-9] ce qui a pour sens : « Ensuite il s’est rapproché et il fut à deux coudées ou moins » :

« إنّما ذاكَ جبرِيلُ عليه السلام كان يأتِيه، وإنّما أتَاهُ هذِه المرّةَ في صُورَتِه التي هي هَيئَتُه الأصليَّةُ فسَدَّ أُفُقَ السّماء »

« Certes cela désigne (l’ange) Jibrîl (عليه السلام), il venait au Prophète, et cette fois-ci il est venu à lui sous son apparence d’origine, et il a couvert l’horizon du ciel »

 

Informations utiles :

– L’Imâm, le Hâfidh Mouslim Ibnou Al-Hajjâj Ibnou Mouslim Al-Qouchayri An-Nayçâboûri, l’auteur du célèbre recueil de Hadîth authentique (sahîh) connu sous le nom de « Sahîh Mouslim » est né 202 et il est décédé en 261 de l’Hégire(رحمه الله) c’est-à-dire il y a plus de 1170 ans. Il est une référence incontournable dans la science du Hadîth.

– Ici, ‘Â-ichah (رضي الله عنها), la femme la plus savante de l’humanité, confirme que celui dont il s’agit dans ce verset, c’est Jibrîl (عليه السلام), puisque le Messager (صلى الله عليه وسلم) l’a vu à La Mecque à un endroit appelé Ajyâd et il avait six cents ailes. Son corps immense cachait l’horizon. Il l’a vu une autre fois à coté de Sidratou l-Mountahâ, tout comme Allâh ta’âlâ dit : {وَلَقَدۡ رَءَاهُ نَزۡلَةً أُخۡرَىٰ عِندَ سِدۡرَةِ ٱلۡمُنتَهَىٰ} [Soûrat An-Najm / 12-13] ce qui a pour sens : “Et il l’a vu une autre fois, là où se trouve Sidratou l-Mountahâ”.

– Cette explication de Sayyidah ‘Â-ichah (رضي الله عنها) a été mentionnée dans les deux Sahîh, et ce fût également la parole du compagnon Ibnou Mas’oûd (رضي الله عنه).

– Le but de l’Ascension (al-Mi’râj), ce n’est pas que le Messager (صلى الله عليه وسلم) parvienne à un endroit où Allâh ta’âlâ serait localisé, celui qui croit cela aura contredit l’Islâm. Car la croyance des musulmans est que Allâh n’est pas incarné dans Ses créatures, qu’Il existe sans endroit, ni direction. L’objectif de l’Ascension (al-Mi’râj), c’est d’honorer le Messager (صلى الله عليه وسلم).

– Le Chaykh As-Sâwi Al-Mâliki lors de son explication du hadîth de l’Ascension (al-Mi’râj) a dit que celui qui a pour croyance que le prophète serait allé dans un endroit où serait Allâh, alors il est mécréant. [Retrouvez l’article : ici].

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vérification anti spam * Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.